8 avontures pour les pères et leurs enfants

Envie de vivre un moment mémorable avec vos enfants ? D’allumer un feu avec lui, de partir en vadrouille en canoë, ou encore de bâtir un camp ? Découvrez ici nos aventures père-enfants préférées et réalisez vos rêves d’enfant ! 

Allumer un feu ensemble

Allumer un feu ensemble à la tombée de la nuit, c’est un instant magique. Vous ramassez du bois, recherchez les branches idéales, collectez des brindilles pour faire prendre le feu. Une fois bien installés, la chaleur vous rapproche et le doux crépitement des flammes invite aux récits passionnants, aux jeux. Lorsqu’enfin les enfants tombent dans les bras de Morphée, vous en profitez pour papoter encore un peu après une longue journée, défier la fraîcheur de la soirée, et passer en revue l’organisation du lendemain. Pour parfaire ce moment, rien ne vaut un bon verre de vin.    

© Vaderklap    

Partir en vadrouille en canoë 

Descendez une rivière et découvrez des mammifères en pâture, de splendides oiseaux aquatiques, et le calme de la nature. Les enfants jouissent d’une vue imprenable sur le paysage, et le canoë vous offre assez d’espace pour stocker leurs affaires. En chemin, pourquoi ne pas accoster le temps d’un petit pique-nique ? Une microaventure qui restera gravée dans la mémoire de tous. Les destinations ne manquent pas. The Broads par exemple est un parc naturel de l’est du Royaume-Uni, s’étendant sur les comtés Suffolk et Norfolk. Vous pouvez y naviguer entre les marais et les roseaux. Pour louer un canoë, adressez-vous au Waveney River Center. Mais l’aventure est également possible plus près de chez vous. Sur l’Ourthe, la Lesse ou la Semois, des rivières serpentant à travers les Ardennes belges. Selon l’âge de vos enfants, vous pouvez aussi opter pour un séjour de plusieurs jours, en Finlande par exemple. Envie d’explorer des horizons plus lointains ? Alors, réservez un voyage-nature aux Açores. Cerise sur le gâteau : vous pourrez même quitter le canoë et nager entre les dauphins et les baleines.

L’aventure en toute autonomie ? Découvrez notre kayak!

© Vaderklap    

Descente VTT pour enfants

Apprendre des tours d’adresse aux enfants est une activité inspirante, pour eux, mais aussi pour leurs parents. Trouvez un parcours près de chez vous et essayez-vous à l’art du deux-roues. Votre enfant apprendra ainsi à bien guider et à estimer sa vitesse : frissons garantis. En tant que parent, vous êtes là pour admirer ses prouesses. En Flandre, vous trouverez de nombreux parcours de VTT. Pour vous, nous en avons déniché un exemple superbe, aux environs du Pont Mira, à Hamme. Vous pourrez vous y défouler un max, et profiter ensuite de la jolie promenade le long du chemin de halage. Envie de prolonger un peu votre séjour dans la région ? Le splendide B&B De Koolputten vous offrira un abri de choix pour la nuit.
Adresse exacte : 51°06'15.9"N 4°08'30.7"E

© Vaderklap    

Construisez un camp

Affrontez le monde sauvage avec votre enfant, et construisez avec lui un abri où vous pourrez trouver refuge. En bâtissant ensemble un rempart contre les créatures imaginaires les plus redoutables, vous et votre enfant renforcez vos liens. Vous êtes plongés dans la nature et poursuivez un même objectif. À grand renfort de cordes, vous façonnez un monde à part. Pour des résultats plus rapides, n’hésitez pas à vous munir d’une toile, afin d’ériger plus facilement votre toiture. Marquez votre camp au moyen d’un drapeau personnel ou d’un symbole, pour vous plonger encore plus dans ce monde avec votre enfant. Souvent, l’on prend plus de plaisir à construire le camp qu’à y « séjourner ». Même si le bois n’est pas bien grand, attelez-vous à la tâche et construisez ensemble. Une fois votre camp terminé, vous aurez bien mérité une petite gourmandise. En hiver, on optera pour un chocolat chaud, en été pour une bonne glace. Vous ne savez pas par où commencer ou n’avez jamais construit de camp ? Demandez conseil à d’autres pères ou emmenez le grand-père avec vous. Leurs connaissances vous laisseront sans voix !

© Vaderklap    

Déferlante artistique sur la côte

L’art et la mer forment un duo de choc. Beaufort est un projet artistique triennal couvrant tout le littoral belge. Pour les parents, c’est l’occasion de faire le plein de culture, pendant que les enfants, eux, s’émerveillent devant les constructions interagissant avec l’environnement. Les monuments parsèment toute la côte ce qui, en soit, est déjà toute une aventure. Impossible d’admirer toutes les œuvres en une seule journée, car tout au long de votre promenade, la tentation de la plage est toute proche. Mais pas de problème, puisque les sculptures ne bougeront pas pendant un bon moment. Vous aurez donc l’occasion de revenir.

© Vaderklap    

Camping sauvage

Déjà entendu parler de ‘bivouac’ ? Il s’agit de camping sauvage, sur des sites où cette pratique est autorisée. Une chose est sûre : c’est une occasion en or de renforcer les liens familiaux, et de se rapprocher de la nature. Vous vous réveillez et vous couchez au rythme de la nature, avec le chant des oiseaux. Chaque aire de bivouac comprend de l’eau et du bois, histoire de rendre la vie sauvage un peu moins rude (pour les enfants). Nous avons passé la nuit sur l’aire de bivouac Steenberd à la frontière du bois de Meerdaal. Celle-ci est extrêmement bien située, à la limite du bois et des champs. D’un côté, les profondeurs luxuriantes de la forêt, de l’autre, des champs magnifiques, à perte de vue. 

© Vaderklap    

Passez la nuit dans un lieu inspirant

Passer la nuit à l’hôtel, c’est bien. Mais faire dormir ses enfants dans des lieux inspirants, c’est mieux. Aux campings Huttopia par exemple, en France, où l’on peut loger dans des huttes. Les enfants en raffolent et – avouons-le – nous aussi. Nous avons passé la nuit à Huttopia Versailles, un camping situé à deux pas du majestueux palais du Louis XIV. Ce luxe étincelant offrait un contraste surprenant avec nos propres quartiers. Mais la simplicité de la vie offre souvent des moments mémorables. Chez Huttopia, il est également possible de réserver des roulottes et des tentes, des options que nous reviendrons certainement découvrir une prochaine fois.

© Vaderklap    

La grande traversée du pont suspendu

Se déplacer d’un point A à un point B d’une façon inhabituelle offre une expérience hors du commun. Le pont suspendu en est le plus bel exemple. Et tant qu’à faire, pourquoi ne pas opter pour le plus long pont suspendu piétonnier au monde ? Le Sentier de l’Europe, en Suisse vous mènera de Grächen à Zermatt. En chemin, vous traverserez le plus long pont suspendu piétonnier au monde. Une construction époustouflante, qui relie deux pans de montagne. Ce pont mesure 494 mètres de long, s’élève à 85 mètres au-dessus du sol, et est accessible au public depuis juillet 2017. La construction surplombe le lieu-dit Grabengufer à l’ombre du majestueux Cervin. Au programme : air vivifiant, nature, et vues phénoménales.

SCHWEIZ RANDA HANGEBRUECKE

©ValentinFlauraud