basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Merrell Chameleon 7 : la capacité d'adaptation d'une chaussure    

Dans le monde des reptiles règne le caméléon. Si ce petit animal est un véritable as du camouflage, sa capacité d’adaptation est quant à elle remarquable. C’est de cette capacité que Merrell a choisi de doter la dernière version d'un classique parmi les chaussures de randonnées, la Chameleon 7.

Une longue tradition    

Il y a environ seize ans, Merrell a sorti la première Chameleon. La chaussure était conçue de telle sorte que les aventuriers pouvaient compter sur elle partout et en permanence. La Chameleon était en effet prévue pour une utilisation en toutes circonstances.

 

Cette première version a marqué le début d'une belle histoire, qui a confirmé son succès avec les modèles suivants. Aujourd'hui il est temps de découvrir la Chameleon 7, cette dernière version en date ne fait pas exception et continue à peaufiner la formule du succès de l’ancienne chaussure, à savoir la flexibilité, la protection, la capacité d'adaptation et la légèreté.

Première dans la catégorie poids plume    

Ceux qui associent directement les chaussures de randonnée de qualité à des chaussures lourdes se rendront compte rapidement avec la Chameleon 7 qu'une autre voie est possible. Merrell a en effet débarrassé la chaussure de tout poids inutile, ce qui donne une chaussure légère et confortable avec laquelle il est agréable de marcher.

 

Ce qui est moins léger par contre, ce sont ses performances. Jetez un œil à la semelle et vous verrez une véritable chaussure de randonnée qui offre une stabilité incroyable grâce à la technologie Merrell FlexPlate™. Et ce, quelles que soient la surface et la vitesse de marche.

 

Grâce à cette technologie, votre poids est réparti sur une surface solide, ce qui limite le risque de trébuchement. Pour offrir encore plus d’adhérence à la chaussure, la semelle extérieure Vibram résistante à l’abrasion est également dotée de crampons en caoutchouc. Ces « billes » renforcent votre pied là où c'est nécessaire et contribuent également à une excellente stabilité.

Une chaussure au poids plume qu'il ne faut pas prendre à la légère

Le confort ultime    

La Merrell Chameleon 7 est fabriquée en nubuck super doux et équipée d'une membrane GTX GORE-TEX®. Cette membrane technologique empêche l’eau de pénétrer dans la chaussure, maintenant ainsi vos pieds totalement au sec même si le ciel libère des trombes d’eau. Les pores minuscules de la membrane permettent toutefois l'évacuation de la transpiration. Tout cela contribue à améliorer le confort de la chaussure.

 

Évidemment, le confort ne se limite pas à avoir les pieds au sec. Il est également essentiel de se sentir tout simplement bien dans ses chaussures et de profiter d'une absorption efficace des chocs. La Chameleon 7 combine une coupe bien pensée avec une semelle intérieure KineticFit ™ offrant un bon soutien et la technologie Merrell Air Cushion. Cette dernière, intégrée au talon de la semelle, permet d’alléger quelque peu les sollicitations au niveau de vos articulations.

Une chaussure qui a une histoire    

Afin de démontrer la capacité d'adaptation de la nouvelle Chameleon 7, Merrel s'est rendue en Afrique avec le kitesurfeur néerlandais Jerrie van de Kop. Pas pour une petite escapade, mais plutôt pour un circuit allant des plages tropicales de Zanzibar au sommet enneigé du Kilimandjaro en passant par l’aride Tanzanie, durant lequel Jerrie van de Kop a uniquement emprunté des véhicules qui utilisent le vent pour se déplacer.

 

Ce choix n’a pas été fait par hasard, mais bien dans la cadre de la campagne de sensibilisation « Follow the Wind », qui attire l'attention sur une réaction en chaîne méconnue due aux changements climatiques. En effet, le vent à Zanzibar dépend des courants d’air froid et chaud provenant d’Afrique, mais la fonte trop rapide des calottes glaciaires sur le Kilimandjaro perturbe complètement cet écosystème. La terre aride est trop dure pour y puiser de l’eau, les arbres ne poussent plus sur ce sol et les nuages ne peuvent plus alimenter le sommet du Kilimandjaro de neige fraîche.

 

En donnant une nouvelle chance aux arbres de pousser sur cette terre aride, Merrell souhaite, avec ses partenaires, rétablir l’équilibre afin que les courants d’air froid et chaud si importants pour Zanzibar ne disparaissent pas. L'organisation caritative Justdiggit participe et creuse dans le sol dur comme la pierre pour exposer à nouveau à l’eau de pluie le sol fertile qui se cache en dessous. Il n'y a plus qu'à faire pousser les arbres !