Marchez sur les traces de nos collaborateurs

Vous adorez la marche et la randonnée ? Vous n'êtes pas le/la seul(e) ! De nombreux collaborateurs d'A.S.Adventure enfilent ainsi régulièrement leurs chaussures de randonnée. Laissez-vous inspirer par les itinéraires de randonnée préférés de Wietse, Marie, Robbe, Geoffroy, François et Hélène.

#1. Wietse Claes, expert Outdoor, et le Mullerthal Trail

Nom : Wietse Claes

Fonction : Expert Outdoor

Âge : 30 ans

Domicile : Scherpenheuvel

J'ai un lien particulier avec le Mullerthal Trail au Grand-Duché de Luxembourg. Cette marche de 112 km est divisée en trois boucles plus petites de 36 km, 38 km et 38 km et vous emmène à travers un paysage extrêmement varié où alternent forêts et formations rocheuses. 

 

Quand j'étais petit, nous venions régulièrement ici en famille et cela m'a clairement marqué puisque, vingt ans plus tard, j'y reviens toujours avec le même plaisir. Pour les parents avec enfants, c'est vraiment la destination idéale, avec des sentiers de randonnée et de nombreux embranchements qui donnent un petit côté aventureux. Grimper sur des échelles, se glisser entre les rochers en rampant, sauter de rocher en rocher : une véritable plaine de jeux pour petits et grands !

 

Le Mullerthal Trail est à seulement trois heures de route de Bruxelles, parfait pour un week-end dans un paysage complètement différent.

 

Plus d'infos >

#2. Marie Vanaudenaerde, experte en trekking et camping, et les reliefs variés

Nom : Marie Vanaudenaerde

Fonction : Experte Trekking et Camping 

Âge : 31 ans

Domicile : Gand

Pour moi, marcher c'est chercher et finalement trouver la paix. J'aime suivre les itinéraires de randonnée que je connais bien afin de pouvoir me concentrer pleinement sur la nature et les environs. Mais j'apprécie aussi de découvrir de nouveaux endroits tout en marchant. Généralement, je me tiens à l'écart des trails très populaires parce que j'aspire justement au calme. 

 

Une promenade sur la plage peut être très agréable pour prendre une bouffée d'air frais. Et n’importe quelle randonnée dans les Ardennes vaut également la peine d’enfiler ses chaussures de marche. Des endroits calmes, un beau relief et la possibilité d'observer quelques animaux sauvages, c'est tout ce dont j'ai besoin. J'aime parfois partir faire des randonnées à l'étranger. Le Cap Gris Nez et le Cap Blanc Nez sont deux de mes destinations favorites. Le paysage y est différent - par beau temps, vous avez une belle vue sur les falaises de craie de Douvres - et la combinaison de la mer, de la plage et du relief me plaît beaucoup.

 

Avec le risque de passer pour une véritable fanatique de randonnée, j’avoue que je préfère quand ça monte ! La randonnée en montagne n'est pas faite pour tout le monde, mais je trouve que l'accent mis sur la forme physique et la bonne technique de marche offre un beau défi. C'est l'idéal pour me maintenir en forme - et même pour faire un peu de musculation en guise de préparation à une randonnée corsée.

 

Plus d'infos >

#3. Robbe Van Assche, vendeur du département Trekking, et la Transardennaise

Nom : Robbe Van Assche

Fonction : Vendeur au département trekking du magasin A.S.Adventure de Schoten

Âge : 24 ans

Domicile : Wijnegem

Les randonnées que j'ai le plus appréciées jusqu'à présent sont pratiquement toutes les étapes de la Transardennaise, qui commence à La-Roche-En-Ardenne et se termine à Bouillon. En 2017, on m'a fait découvrir la randonnée assez emblématique de 153 km au cœur des Ardennes et, depuis lors, j'ai parcouru presque tous les sentiers de cette Transardennaise sur plusieurs journées. La forêt du roi Albert-Mormont est vraiment le plus bel endroit pour moi. 

 

Par rapport à certains de mes collègues, je ne me qualifierais pas de randonneur acharné. Je n'enfile pas mes chaussures de randonnée chaque semaine, mais il y a toujours une longue promenade au programme de mes excursions d'une journée, lorsque je pars en week-ends ou pendant mes city-trips. Dès lors, pourquoi ne pas marcher chaque semaine me direz-vous ? Je me le demande aussi, car la marche n'est pas seulement le meilleur moyen de découvrir une ville ou une région inconnue, c'est aussi une activité amusante en soi. Seul ou en groupe, la marche vous procure toujours quelque chose. J'ai fait seul la promenade le long de la forêt du roi Albert-Mormont et on s'y sent tellement détendu que tous les sens sont en éveil. 

 

Plus d'infos >

Pour moi, marcher c'est chercher et finalement trouver la paix.

#4. Geoffroy Léonard, vendeur Trekking, et la Montagne Blanche au Canada

Nom : Geoffroy Léonard

Fonction : Collaborateur vente trekking du magasin A.S.Adventure de La Cloche d’Or (Luxembourg)

Âge : 37 ans

Domicile : Luxembourg ville

La Montagne Blanche est le plus haut sommet du parc national du Fjord-du-Saguenay (Québec, Canada). Cette randonnée longue d’environ 15 km (aller-retour) peut être effectuée en 5 heures en marchant à un rythme soutenu.

 

Étrangement, cette montagne semble méconnue des randonneurs québécois, ce qui peut probablement s'expliquer par la présence du très populaire Cap Trinité à proximité. Je dois admettre que j'ai eu un petit coup de cœur pour la Montagne Blanche. Le sentier que l'on emprunte permet d'admirer deux superbes chutes d’eau en journée. Un court sentier secondaire permet de rejoindre un belvédère offrant un magnifique point de vue sur le village de l'Anse-Saint-Jean. Un peu plus loin, il longe le lac Mort et offre encore une fois de beaux moments de contemplation. Si vous aimez les beaux paysages, sachez que le sommet dénudé de la Montagne Blanche est constitué de nombreux caps rocheux où il est possible d’admirer le Fjord du Saguenay. En été, il est même possible d'y retrouver les bleuets qui ont fait la renommée du Lac Saint-Jean. 

 

Avec son splendide cadre et les nombreux lieux magnifiques que l'on retrouve près du sentier, la Montagne Blanche est sans aucun doute l'un de mes coups de cœur au Québec. Une montagne à découvrir !

 

Plus d'infos >

La Montagne Blanche est sans aucun doute l'un de mes coups de cœur au Québec.

#5. François Demoulin, Assistant Store Manager et RD Outdoor, et le Gorkhi-Terelj en Mongolie

Nom : François Demoulin

Fonction : Assistant Store Manager et RD Outdoor du magasin A.S.Adventure de Pommerloch.

Âge : 32 ans

Domicile : Houffalize

250 km. Telle était la distance planifiée via Google Earth pour parvenir à mon objectif : trouver le Lac Khar dans le Parc National de Gorkhi-Terelj en Mongolie. Lorsque j’ai défini mon itinéraire, j’ai aussi veillé à rester toujours à proximité de l’eau. Résultat : une randonnée non balisée de 10 jours.

 

Depuis Oulan-Bator, j’ai fait du stop pour rejoindre mon point de départ dans le Parc National. Le lieu était très peu fréquenté, sauf au tout début de la randonnée.

 

Cette randonnée était un véritable dépaysement et dépassement de soi. Parti seul, j’étais en autonomie complète et vraiment coupé du monde. Le fait d’être totalement isolé vous impose de devoir vous débrouiller dans toutes les situations. C’est aussi l’occasion idéale pour faire des rencontres avec les habitants de la région. Moi qui voulais de l’aventure, j’ai été plus que servi ! Je naviguais avec ma carte et ma boussole et contrôlais entièrement mon avancée, au gré de mes découvertes et de mon état physique. Il n’y a pas réellement de chemins tracés dans la steppe. Avec une bonne préparation de son itinéraire, on vit une expédition très personnelle.

 

Une telle expérience permet de repousser ses limites. C’est, d’une certaine manière, une façon d’apprendre à se connaître dans un lieu sauvage qui semble parfois comme hors du temps, mais qui est tellement vivant. Un véritable coup de cœur !

#6. Hélène Bastin, Vendeuse Trekking, et le lac Di Sorapis en Italie

Nom : Hélène Bastin

Fonction : Vendeuse Trekking du magasin A.S.Adventure de La Cloche d’Or

Âge : 29 ans

Domicile : Martelange

Dans le massif des Dolomites italiennes, la randonnée vers le lago di Sorapis est peut-être l’une des plus belles à faire dans la région. Même si elle n’est pas très longue (13 km), la vue sur le lac aux eaux turquoise est absolument incroyable.

 

Le parcours est considéré comme facile et accessible à tous. Pourtant, il y a quand même des passages un peu délicats. Ce qui est sûr, c’est qu’il ne faut pas avoir le vertige car, parfois, vous marchez avec vue sur le vide ! Le dénivelé est de 430 m et l’altitude maximale de 1 923 m. Comme le sentier est très fréquenté, il vaut mieux partir très tôt. En plus, cela permet de profiter encore mieux des rayons matinaux du soleil sur le lac. Le sentier est tellement étroit et aérien par endroits qu’il est impossible de se croiser. Heureusement, il y a une main courante pour se tenir !

 

Le lac di Sorapis est très connu dans la région. Sa couleur bleu laiteux fait de lui le plus beau lac d’origine glaciaire que j’ai jamais vu !

 

Plus d'infos >

>> Vous êtes un(e) passionné(e) de marche et vous cherchez des conseils d'experts en la matière ? Wietse et Marie, spécialistes de la marche et du plein air, se font une joie de partager leurs meilleurs conseils de randonnée avec vous.

 

Paramétrage des cookies pour une meilleure expérience en ligne avec A.S.Adventure

Pour vous garantir la meilleure expérience en ligne, A.S.Adventure utilise des cookies marketing, analytiques et fonctionnels (et des technologies similaires). Pour plus d'informations, nous vous renvoyons également à notre cookie policy. Sur nos sites, des tiers placent parfois des cookies de suivi pour vous montrer des publicités personnalisées en dehors du site web d'A.S.Adventure. En outre, des cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En sélectionnant « accepter les cookies », vous acceptez cette option. Pour ne pas avoir à vous poser la même question à chaque fois, nous enregistrons vos préférences concernant l’utilisation des cookies sur notre site Internet pour une durée de deux ans. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment via la politique en matière de cookies au bas de chaque page du site Internet.