CONTACTEZ-NOUS

Lun-dim de 10-22h

(sauf les jours fériés)


Femme
Homme
Enfant

Une randonnée autour du Mont Blanc ? Les choses à savoir

Faut-il encore présenter le Mont Blanc ? Avec ses 4 810 mètres, c’est la plus haute montagne des Alpes et de l’Europe de l’Ouest. Cette zone montagneuse est un paradis pour nombre d’aventuriers. Le photographe Uwe Depoortere a fait le Tour du Mont Blanc et est un fin connaisseur. Son verdict ? Il n’y a pas de meilleur endroit pour se sentir vivant ! 

Le Mont-Blanc, l’apogée du charme alpin

Chaque année, quelque 25 000 visiteurs affluent vers ce massif, ce qui n’a rien d’étonnant. La diversité des itinéraires aux panoramas époustouflants est un délice pour les randonneurs de montagne et les alpinistes. La vue sur le Mont Blanc depuis Chamonix est particulièrement impressionnante. Ce village pittoresque se trouve au pied de la montagne et il faut porter le regard à quelque 3 800 mètres pour en admirer le sommet. Équipez-vous donc de bonnes jumelles ! 

 

Malheureusement, le succès du Mont-Blanc a des conséquences sur l’environnement. Matériel de camping, vêtements et déchets abandonnés menacent de gâcher la magie de cette splendeur alpine. La fonte des glaciers, soumis au changement climatique, est au moins aussi préoccupante. Pour notre plus grande joie, le président français Emmanuel Macron a tiré la sonnette d’alarme en 2020 et proclamé le massif espace naturel protégé

 

Raison de plus pour sillonner le Mont-Blanc avec une conscience écologique, pas vrai ? C’est d’ailleurs l’activité la plus éblouissante et satisfaisante à faire dans la région. Et c’est en partie grâce au Tour du Mont Blanc. Ce trekking mondialement célèbre passe par la France, la Suisse et l’Italie. Le patrimoine culturel que l’on peut admirer en cours de route est aussi diversifié que l’est le paysage de montagne. 

Le charme du Mont-Blanc

  • Espace naturel protégé 
  • Tout pour plaire aux randonneurs de montagne et aux alpinistes
  • Le Tour du Mont Blanc, un trekking très apprécié

Le Tour du Mont Blanc, une randonnée incontournable

Le Tour du Mont Blanc, c’est pas pour les petites natures. Une certaine expérience de la randonnée est requise, autrement cette randonnée de dix jours risque de devenir un véritable chemin de croix. À l’arrivée de ce périple de 170 kilomètres, vous aurez près de 10 000 mètres de dénivelé dans les jambes ! Il est donc logique que cette randonnée de plusieurs jours en montagne affiche un degré de difficulté T3. En règle générale, les sentiers sont assez visibles, mais quelques passages périlleux vous attendent. Les bâtons de randonnée ne sont pas un luxe et avoir de robustes chaussures de montagne est absolument indispensable !

 

Selon votre rythme et votre expérience, vous ferez le Tour du Mont Blanc en sept à dix jours. Respectez votre rythme idéal et prenez le temps de contempler les paysages de montagne typiques. Le soir, faites une longue pause dans les chaleureux refuges de montagne, les gîtes ou campings. Attention : le camping sauvage est interdit dans les Alpes ! 

 

Quel est le point de départ de ce tour ? Si, comme la plupart des visiteurs, vous marchez dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, l’idéal est de partir de la petite ville pittoresque de Chamonix. La veille de votre départ, vous y séjournerez dans un hôtel ou une maison de vacances confortable, avec vue sur les alléchants sommets du massif du Mont-Blanc ! Les vues sont plus jolies quand vous suivez l’itinéraire dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, mais vous pouvez aussi faire le tour dans l’autre sens. Dans ce cas, la petite ville Les Houches, où vous pouvez vous glisser sous la couette dans l’un des refuges de montagne, est un bon point de départ. 

Le Tour du Mont Blanc en bref

Pays : Suisse, France, Italie

Région : Alpes 

Distance : 170 kilomètres

Durée : trekking de sept à dix jours 

Ascension : au moins 10 000 de dénivelé 

Niveau de difficulté : T3, donc pour les randonneurs ayant une certaine expérience et qui n’ont pas le vertige !

Suivez ces conseils pour atteindre des sommets

Pas toujours évident de savoir ce qu’il faut emporter pour une randonnée (de montagne) dans le Mont-Blanc. Heureusement, quelques conseils de base pour des vacances réussies en montagne vous mettront sur la bonne piste ! Pour des préparatifs minutieux, Uwe s’est largement inspiré du guide « Trekking The Tour of Mont Blanc ». Il est conseillé de planifier le voyage plusieurs mois avant le départ. Pour réserver à temps vos hébergements lors des escales. Car n’oubliez pas : le Mont Blanc est une destination très prisée ! 

 

Le meilleur moment pour faire le Tour du Mont Blanc ? Entre juin et septembre, même s’il y a parfois encore beaucoup de neige dans les deux premiers mois. Juillet et août sont les mois les plus touristiques, ce n’est donc pas l’idéal si vous voulez éviter la cohue et les grandes affluences. De plus, la lumière est moins belle pendant cette période, et le risque d’orage est plus grand. Va pour septembre ! 

 

Même si vous partez pour un périple de dix jours, essayez d’emballer judicieusement votre équipement et votre matériel. Avoir un bon sac à dos de trekking est indispensable. Vous avez prévu de passer la nuit dans une auberge ? On vous proposera probablement des couvertures en laine. Il est donc inutile de trimballer un sac de couchage. Cela laissera plus de place à votre équipement de montagne, vos lunettes de soleil et votre pharmacie de voyage avec bandes de contention. Car croyez-nous : vous ne pourrez vous passer d’aucun de ces articles !


Curieux de savoir comment vous entraîner pour votre tour du Mont Blanc ?

Avec ces conseils, vous serez parfaitement préparé pour votre randonnée en altitude ! 

Une randonnée en montagne nécessite un matériel robuste et un bon équipement de montagne.

Ne laissez rien au hasard avec ces conseils.