Des bois pour tous les goûts

Vous êtes en manque d'inspiration pour votre prochaine excursion ? Que diriez-vous d'une sortie dans les bois ? Les bois présentent un visage différent à chaque saison et il y a toujours quelque chose à y faire, quelles que soient vos activités de prédilection. Quoi que vous recherchiez dans les bois, nous avons la destination qu'il vous faut.

1. Pour les tempéraments ludiques : Bosland dans le Limbourg

À Bosland, on se promène en famille d'un paysage enchanteur à l'autre, à travers bruyères, marais, dunes continentales et... bois, évidemment ! Apercevez-vous déjà les aires de jeux en bois entre les troncs d'arbres ? En cherchant bien, vous trouverez pas moins de sept zones de jeux forestiers dans cette réserve naturelle de 4.679 hectares. Les grimpeurs qui n'ont pas froid aux yeux se fraieront un chemin jusqu'au sommet du ‘Reus van Bosland’ (Le Géant de Bosland), une tour d'observation de 30 mètres de haut, pour y profiter d'un panorama impressionnant. Vos jambes en flageolent ? Vous pourrez ensuite vous remettre en dévorant le déjeuner que vous aurez apporté aux tables de pique-nique ludiques de Zeno la Cicindèle.

>> Envie de passer une folle journée dans les bois ? Pour les infos, c'est par ici.

2. Pour les chiens et leurs maîtres : La Forêt de Meerdael dans le Brabant flamand

À un jet de pierre de Louvain, la Forêt de Meerdael et le Bois d'Heverlee offrent plus de 2.000 hectares de bois magnifiques, véritable terrain de jeu pour les chiens et leurs maîtres. Avec plus de mille chênes d'au moins 2,5 mètres de circonférence, cette forêt naturelle regorge de possibilités pour une grande aventure olfactive ou un arrêt sanitaire. Prévoyez donc une laisse solide, ou mieux encore : emmenez votre fidèle compagnon à quatre pattes dans la zone balisée où il pourra courir en liberté, sur la Weertsedreef à Oud-Heverlee. Il n'y a pas un toutou qui puisse résister à ce paradis canin de pas moins de 6 hectares. 

>> Curieux de savoir ce que la Forêt de Meerdael a d'autre en réserve ? Plus d'infos ici.

3. Pour les tourtereaux : Viroinval à Namur

Si vous aimez les bonnes promenades en amoureux, la vallée du Viroin est un must pour s'enfoncer dans les fourrés... euh, les bois. On peut marcher pendant des jours dans les étendues boisées de ce domaine naturel niché au cœur des Ardennes sans rencontrer âme qui vive : l'endroit idéal pour les conversations profondes et les moments intimes. Il y a du romantisme dans l'air ? Alors, offrez-vous ensuite une nuitée dans un authentique B&B dans l'un des huit charmants villages de la vallée. Tenez cependant compte du calendrier des chasses, car Cupidon n'est pas toujours le seul à décocher ses flèches.

>> Il y a des tas de choses à faire dans la région de Viroinval. Découvrez ici les nombreuses possibilités.

4. Pour les casse-cous : Le Pays de Houffalize au Luxembourg

Houffalize, petite ville au bord de l'Ourthe, est réputée être La Mecque du VTTiste en Belgique. Parallèlement aux différentes compétitions de niveau mondial qui y sont organisées chaque année, il est également possible d'explorer soi-même les meilleurs itinéraires de VTT fléchés à travers les bois de conifères et de feuillus. Seul(e) ou en famille, version downhill ou enduro : vous pourrez vraiment mettre vos mollets à l'épreuve au Pays de Houffalize. Vous n'êtes pas fan de vélo ? Les kayakistes, coureurs de trail, cavaliers, amateurs d'escalade et de sports d'hiver trouvent eux aussi largement leur bonheur dans la province la plus boisée de notre pays.

>> Vous ne parvenez pas à choisir ? Vous trouverez dans cette brochure une chouette sélection d'itinéraires de VTT et d'autres activités.

5. Pour les campeurs : le Bois de Nellekens à Meerbeke

Vous aimeriez camper seul(e) dans les bois, loin de la civilisation et de son confort ? La famille Barbé vous laissera dresser votre tente sur sa zone de bivouac privée dans le Bois de Nellekens, petit bout de nature inviolée entre la vallée de la Dendre et le Pajottenland. Attention : maximum dix personnes et trois tentes, obligation de céder la place après 48 heures à d'autres campeurs, et bon flair chaudement recommandé. Le bivouac est en effet bien caché dans les bois, sans signalisation, et n'est accessible qu'à pied ou à vélo. Expérience unique garantie !

>> Pour plus d'informations pratiques sur l'utilisation de cette zone de bivouac, rendez-vous ici.

CONSEIL : Puisque vous voilà dans les bois, c'est peut-être le moment de tester vos connaissances des oiseaux de nos forêts ?

>> Nous avons dressé pour vous la liste des 7 oiseaux les plus vus dans nos forêts.