image link

Offre supplémentaire en ligne : Jack Wolfskin jusqu-à -60 %

Nage en eau froide : la puissance de l’eau froide

Nos collègues Olivier et Claudia aiment se revigorer dans un plan d’eau naturel (parfois glacé). Nage en eau froide : plaisir ou folie ?

Qui pratique la nage en eau froide ?

Le pro : Olivier Duchesne

•    Teamleader Digital Publishing chez A.S.Adventure

•    Habite à Borgerhout (Anvers)
•    Aime la course, la randonnée, l’escalade et la nage en eau libre
•    Nage en eau froide depuis 6 ans

La débutante : Claudia Verswyver

•    Sustainability lead chez A.S.Adventure

•    Habite à Deurne (Anvers)
•    Aime jouer du piano, faire du yoga, skier et surfer

•    Nage en eau froide depuis 4 mois

La sensation du froid

Certains sont adeptes, d’autres les prennent pour des fous. Pourtant, la nage en eau froide semble avoir un effet bénéfique sur l’organisme. « Un plongeon dans l’eau froide vous revigore, c’est bon pour votre corps et, surtout, vous entrez en communion avec la nature pendant un moment », affirme Olivier Duchesne. Il parle d’expérience : cela fait des années qu’il est membre des Deurnese IJsberen. Ce club nage dans l’étang de baignade écologique du Boekenbergpark à Anvers. Pendant l’été, cet étang est ouvert au grand public. Mais à partir d’octobre, seuls les membres du club sont autorisés à s’y baigner pendant tout l’hiver. « J’y vais une ou deux fois par semaine, généralement après avoir couru », explique Olivier. « Je suis ainsi bien échauffé. Lorsque vous plongez dans l’eau froide, vous ressentez une sensation intense. Vous avez un regain d’énergie et êtes revigoré(e) pour le reste de la journée. »

 

Claudia Verswyver est également fan. Il y a quatre mois, elle s’est laissée tenter par la nage en eau froide. Depuis, elle s’y adonne presque tous les samedis matin. « Certains de mes amis étaient membres des Deurnese IJsberen. Je les ai rejoints par curiosité. Et à ma grande surprise, j’ai adoré ! La sensation du froid, c’est fantastique ! Ensuite, c’est un vrai bonheur ! J’ai alors le sentiment de m’être surpassée, d’avoir repoussé mes limites. J’aime aussi la phase de cocooning qui s’ensuit. C’est comme après une journée de ski : vous êtes bien emmitouflé(e) pour lutter contre le froid et avez les joues roses le soir. Vous sentez que le froid vous a fait du bien. »

Een goed verzorgde tent tijdens het kamperen

Qu’est-ce que la nage en eau froide exactement ?

Quand la température de l’eau descend en dessous de 15 °C, vous pouvez pratiquer la nage en eau froide en Belgique. Les adeptes aiment plonger dans l’eau glaciale. Ils nagent en plein air toute l’année, quelle que soit la température de l’eau. Certains parcourent de courtes distances, tandis que d’autres s’immergent brièvement dans l’eau. Dans les pays scandinaves, la baignade en eau froide est un rituel quotidien depuis des siècles. Chez nous, les clubs d’adeptes gagnent aussi en popularité depuis quelques années.


« Quel plaisir de découvrir que votre corps peut supporter cela ! Il faut le vivre au moins une fois dans sa vie ! » 

– Claudia, récente adepte de la nage en eau froide


Comment vous lancer dans la nage en eau froide ?

« Il est conseillé aux débutants de bien s’échauffer et d’entrer lentement dans l’eau pour que leur corps s’acclimate », explique Claudia. « L’échauffement se fait individuellement ou en groupe, au choix. Course à pied, pompes, stretching… C’est assez intense pour transpirer. Vous avez alors automatiquement envie de vous rafraîchir. Vous enlevez vos vêtements de sport et restez en maillot de bain, puis vous entrez dans l’eau. »

« La première fois que j’ai nagé en eau froide, c’était en plein hiver : l’eau n’était qu’à 5 degrés », se souvient-elle. « C’était extrêmement froid, douloureux même. Comme si des aiguilles me transperçaient la peau. Mais quel plaisir de découvrir que votre corps peut supporter cela ! Il faut le vivre au moins une fois dans sa vie ! »

 

Même si Claudia pratique la nage en eau froide avec des amis, elle parle d’un sport individuel : « Nous nous échauffons ensemble, nous nous déshabillons, puis nous évoluons tous à notre rythme. Certains entrent plus rapidement dans l’eau, ils prennent l’escalier, tandis que moi je descends lentement dans l’eau, en passant par une zone en pente. Vous avez le souffle coupé par le froid. Vous devez donc vous concentrer pour contrôler votre respiration. Je me concentre pleinement et je m’isole mentalement pendant cette activité. »

« J’entre lentement dans l’eau jusqu’à la taille. Je sors un moment, puis je retourne tout doucement dans l’eau jusqu’au cou. Je ne mets jamais la tête sous l’eau, c’est trop pour moi ! », dit-elle en riant. « Je nage un peu, puis je sors. Une fois que je suis séchée, je m’habille chaudement et je rentre chez moi à vélo. Je prends alors une douche bien chaude, je bois une tasse de thé et je pose mes orteils frigorifiés sur un coussin en noyaux de cerises. »

« Beaucoup pensent que la nage en eau froide se résume à nager ou à sentir et braver le froid », ajoute Claudia. « C’est évidemment vrai, mais pour moi, l’expérience est moins liée à l’aspect physique. Il s’agit surtout de changer d’état d’esprit et d’aller toujours plus loin. De repousser sans cesse mes limites physiques et mentales ! »

Een goed verzorgde tent tijdens het kamperen

Combien de temps dure une session de nage en eau froide ?

« Au total, je reste environ deux minutes dans l’eau », estime Claudia. « Cela varie d’une personne à l’autre. Certains restent 10 minutes dans l’eau, tandis que d’autres sautent dedans et en ressortent aussitôt. Tout le monde va à son propre rythme. »

« La température de l’eau détermine le temps que j’y passe », précise Olivier. « La règle est de ne pas rester dans l’eau pendant plus d’une minute par degré de température. Ainsi, si l’eau a une température de 5 degrés, j’y reste maximum 5 minutes. »

Quels sont les avantages de la nage en eau froide ?

Comme d’autres sports, la nage en eau froide libère des endorphines. « Cela me rend euphorique », résume Claudia. « Je me sens alors détendue, revigorée et bien toute la journée. »


« Cette activité apporte un énorme regain d’énergie », ajoute Olivier. « Je suis convaincu que c’est sain. Cela aide votre corps à développer sa résistance et renforce votre système immunitaire. C’est également bon pour votre circulation. Je ne suis par exemple que rarement, voire jamais malade. Je pense que mon style de vie y est pour beaucoup. Je pense qu’une personne peut (et même doit) régulièrement exposer son corps à une dose saine de stress. Donner un coup de froid à son corps de temps en temps ne peut pas faire de mal, tant que cela reste bref. En retour, vous vous reconnectez avec la nature. »


S’il y a des inconvénients ? Le contact avec l’eau froide contracte les vaisseaux sanguins, ce qui oblige le cœur à pomper plus fort. Les patients cardiaques ont donc intérêt à éviter cette activité en raison de cette pression supplémentaire exercée sur le cœur.

« Nager en eau froide procure à mon corps une sensation intense. » 

 

– Olivier, adepte expérimenté de la nage en eau froide 


Een goed verzorgde tent tijdens het kamperen

Conseils pour pratiquer la nage en eau froide

•    Entrez lentement dans l’eau (surtout si vous êtes débutant(e)) afin que votre corps s’habitue au froid. Lors du traditionnel plongeon du Nouvel An, évitez de prendre ce « plongeon » trop à la lettre.

•    Faites attention à l’hypothermie. Ne vous baignez jamais seul(e) dans l’eau froide, surtout si vous avez peu d’expérience.
•    Échauffez-vous bien avant d’entrer dans l’eau : par exemple, courez ou faites des exercices de gymnastique. Vous éviterez ainsi les crampes musculaires.

•    Ne restez pas trop longtemps dans l’eau froide pour éviter l’hypothermie. Respectez la « règle des minutes » : le nombre de minutes que vous passez dans l’eau correspond, au maximum, au nombre de degrés de l’eau. Si elle est à 8 °C, restez un maximum de 8 minutes dans l’eau.

•    Essayez de contrôler votre respiration. Si le froid vous en empêche, ne vous baignez surtout pas !
•    Réduisez ensuite toute déperdition de chaleur : séchez-vous bien après avoir nagé en eau froide, habillez-vous chaudement et buvez une boisson chaude.

Où pouvez-vous nager en eau froide en Belgique ?

« Dans notre pays, il y a peu d’endroits où l’on peut nager en eau libre sans surveillance ni règles. Cela me manque beaucoup », regrette Olivier. « À l’étranger, la règle est souvent inversée : vous pouvez vous baigner partout, sauf si c’est explicitement interdit. Ce serait bien si c’était pareil ici. » Il part régulièrement en randonnée en montagne, que ce soit entre amis ou en famille. « J’emporte toujours un short de bain. Après la poussière et la chaleur d’une journée de marche, c’est très rafraîchissant de plonger dans un lac de montagne. »


Envie de vous jeter à l'eau vous aussi ? Découvrez  où nager en eau libre près de chez vous.

Articles incontournables pour la nage en eau froide

•   Maillot de bain : les adeptes de la nage en eau froide portent un short de bain, un maillot ou un bikini. « Je mets également un maillot de bain en lycra par-dessus mon bikini », ajoute Claudia.

•   Serviette : « Une serviette compacte et légère que vous pouvez emporter partout est toujours indispensable », conseille Olivier. « J’utilise une serviette légère et toute douce en microfibre, à séchage rapide, que je range dans la pochette fournie. »

•   Chaussures de running et vêtements de sport : échauffez-vous avant de plonger dans l’eau froide. Il est préférable de porter des vêtements de sport confortables.

•   Des vêtements chauds à mettre après la séance : « J’enfile plusieurs couches, des chaussettes bien chaudes, une écharpe et un bonnet », explique Claudia. « En hiver, de nombreux adeptes de la nage en eau froide gardent leur bonnet même dans l’eau pour conserver leur chaleur corporelle. »

 

Encore plus d’inspiration

Paramétrage des cookies pour une meilleure expérience en ligne avec A.S.Adventure

Pour vous garantir la meilleure expérience en ligne, A.S.Adventure utilise des cookies marketing, analytiques et fonctionnels (et des technologies similaires). Pour plus d'informations, nous vous renvoyons également à notre cookie policy. Sur nos sites, des tiers placent parfois des cookies de suivi pour vous montrer des publicités personnalisées en dehors du site web d'A.S.Adventure. En outre, des cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En sélectionnant « accepter les cookies », vous acceptez cette option. Pour ne pas avoir à vous poser la même question à chaque fois, nous enregistrons vos préférences concernant l’utilisation des cookies sur notre site Internet pour une durée de deux ans. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment via la politique en matière de cookies au bas de chaque page du site Internet.