image link

Déjà des réductions jusqu'à -40 % à partir de 2 produits

Tout ce qu’il faut savoir sur les tiques

Amoureux de la nature, prenez garde : une morsure de tique peut avoir de vilaines conséquences. Nous répondons à toutes vos questions sur ces petits arachnides piqueurs.


Qu’est-ce qu’une tique ?

Il existe plus de 1 000 espèces de tiques dans le monde. Ces petits parasites qui ressemblent à des araignées sucent le sang des humains et des animaux pour se reproduire. La tique la plus commune dans nos contrées est la tique du mouton (Ixodes ricinus). Bien que moins courantes, Dermacentor reticulatus et la tique géante (Hyalomma marginatum) sont également présentes en Europe.


À quoi ressemble une tique ?

Les tiques du mouton sont très petites, de 0,5 à 3 mm seulement. C’est beaucoup plus petit qu’une fourmi ou une coccinelle. Une larve a la taille d’un grain de sable, une nymphe ressemble à une graine de pavot plate. Les tiques adultes et les nymphes ont huit pattes, les larves six. Les tiques femelles adultes ont une plaque dorsale noire et un abdomen brun-rouge, alors que les mâles ont uniquement une plaque dorsale brune ou noire. Les tiques n’ont pas d’antennes et sont plates (tant qu’elles n’absorbent pas de sang). Les tiques gorgées de sang développent un abdomen bulbeux et gris, et peuvent atteindre une taille de 11 mm.



Pourquoi une morsure de tique peut-elle être dangereuse ?

Les tiques ont besoin de sang pour se reproduire. Pendant la succion, elles libèrent de la salive et d’autres substances dans la peau, notamment un agent de coagulation sanguine. Si la tique est infectée, par exemple, par la bactérie Borrelia burgdorferi responsable de la maladie de Lyme (également appelée borréliose de Lyme), elle peut transmettre cette infection par sa salive.

 

La maladie de Lyme peut provoquer une infection cutanée locale (le fameux cercle rouge de l’érythème migrant), mais peut également entraîner des maladies cardiaques, du système nerveux et des articulations. La tique du mouton peut également être porteuse du virus de l’encéphalite à tiques ou virus TBE, qui provoque une inflammation du cerveau (méningite) pour laquelle il n’existe actuellement aucun médicament (mais bien un vaccin). La maladie de Lyme peut quant à elle être traitée par antibiotiques.


Où trouve-t-on des tiques ?

•    Lyme : au Luxembourg, le pourcentage de tiques infectées varie de 0 à 30 %, selon l’année et la région.

 

•    Encéphalite à tiques : les tiques infectées se trouvent principalement en Europe de l’Est, mais aussi en Allemagne, en Autriche, en Suisse et dans certaines régions de Scandinavie. Consultez la carte récapitulative de l’Europe.


Où risque-t-on de se faire mordre par une tique ?

Les tiques du mouton sont présentes dans presque toute l’Europe. Sur cette carte vous pouvez voir leur dispersion. Les tiques sont actives dès que la température dépasse 7 °C. La saison des tiques s’étend généralement de mars à octobre. Les tiques se cachent dans les fourrés, l’herbe et la bruyère, mais privilégient aussi les endroits humides couverts d’une litière ou envahis par les fourrés, ou de la mousse…

 

Soyez sur vos gardes lorsque vous vous aventurez dans les forêts, les dunes, les landes, les prairies, les parcs et les jardins. Elles sont surtout attirées par les herbes hautes. Les tiques peuvent seulement ramper lentement, et non sauter ni voler. Elles s’agrippent aux brins d’herbe et aux brindilles et attendent le passage d’un humain ou d’un animal. Une fois qu’elles ont atterri sur le corps de leur hôte, elles se mettent à chercher un endroit approprié pour mordre.


Comment éviter une morsure de tique ?

•    Avant tout, il faut avoir conscience du risque et toujours procéder à une inspection (voir ci-dessous) après s’être rendu dans une zone à risque.

•    Évitez de quitter les sentiers et ne vous aventurez pas dans les hautes herbes et les fourrés.

•    Les tiques ne peuvent pas mordre à travers vos vêtements, mais recherchent sans relâche votre peau. Portez donc des vêtements à manches et jambes longues, rentrez le bas de vos pantalons dans vos chaussettes ou portez des guêtres. Il est en outre plus facile de repérer les tiques sur des vêtements clairs.

•    Les chaussettes et vêtements anti-insectes éloignent les tiques et autres insectes piqueurs.

•    Utilisez un insecticide contenant du citriodiol (huile d’eucalyptus citronné) ou du DEET, par exemple Anti-Tick ou Anti-Insect Natural de Care Plus.

•    Faites-vous vacciner contre l’encéphalite à tiques si vous vous rendez dans des régions où ce virus est présent. Plus d’infos.

•    Emmenez une pince à tiques ou un crochet à tiques partout où vous allez.

•    Une pince à tiques ressemble à une pince à épiler et comporte deux pointes fines qui permettent de saisir la tique au plus près de la peau pour la retirer.
•     Un crochet à tiques a une forme incurvée avec une encoche où la tique s’insère. De cette façon, vous pouvez glisser le crochet sous la tique et la soulever avec précaution.


Vérifier la présence de tiques

Vous avez marché, pique-niqué, jardiné, fait du jogging ou joué à l’extérieur ?

Inspectez-vous après chaque sortie dans la nature, de préférence le jour même. Les tiques préfèrent les endroits chauds.Les tiques aiment se cacher derrière les oreilles, dans le cou, sous les aisselles, à la racine des cheveux, dans le nombril, dans l’aine ou entre les fesses, derrière les genoux et entre les orteils. Inspectez-vous toujours de la tête aux pieds ou demandez à une autre personne de le faire.

Plus d’infos

Comment reconnaître une morsure de tique ?

Les tiques se laissent tomber lorsqu’elles sont gorgées de sang. Leur morsure est presque toujours indolore, elle passe donc souvent inaperçue. Voici comment reconnaître une morsure de tique.

•    La tique (ou une partie de la tique) est toujours fixée à votre peau.

•    Une petite tache rouge, d’une taille maximale de 1 à 2 cm.

•    Démangeaisons ou grosseur à l’endroit de la morsure.

•    Une éruption cutanée ou une tache ou un anneau rouge (pâle) près du site de la piqûre qui ne cesse de s’agrandir, également appelé érythème migrant.

•    Vous voyez une autre tique ramper sur vos vêtements ? Vérifiez soigneusement que vous n’avez pas été mordu.


Comment enlever une tique ?

Plus vite vous retirez la tique, plus le risque qu’elle vous transmette la maladie de Lyme est faible.

Si la tique est retirée dans les 12 à 24 heures, le risque d’infection est faible. Il faut donc retirer immédiatement la bestiole à l’aide d’une pince à tiques ou d’un crochet à tiques dès que vous la remarquez.

 

Retirez délicatement la tique en un seul mouvement, sans torsion. Désinfectez ensuite soigneusement.

Comment enlever une tique


Comment tuer les tiques ?

Vous pouvez supprimer la tique de plusieurs manières après l’avoir retirée. N’écrasez pas la tique pour éviter une éventuelle transmission de maladies !

•    Collez la tique sur un morceau de ruban adhésif. Repliez-le et jetez-le à la poubelle.

•    Mettez-la dans un sachet ou un bocal hermétique et jetez-le à la poubelle.

•    Placez la tique dans un récipient résistant au feu ou le godet d’une bougie chauffe-plat et mettez-y le feu. Pliez le godet de la bougie et jetez-le.

•    Noyez la tique dans un peu d’alcool, puis jetez-la.

•    Ne jetez pas les tiques dans les toilettes, car elles peuvent survivre longtemps sous l’eau.

 

CONSEIL : le ruban adhésif peut également être utilisé pour attraper les tiques qui se déplacent sur votre peau ou vos vêtements.



Une tique peut-elle survivre dans une maison ?

La tique du mouton tolère mal la sécheresse. Si elles pénètrent dans votre maison (sur des personnes ou des animaux domestiques), elles ne survivront pas longtemps en raison du faible taux d’humidité. Si elles pondent des œufs, ils n’écloront jamais. Malheureusement, elles résistent à un lavage à 60 °C. Si vous avez trouvé des tiques sur vos vêtements et que vous voulez vous assurer qu’elles meurent, mettez vos vêtements dans le sèche-linge pendant une demi-heure.


Dois-je consulter un médecin en cas de morsure de tique ?

Essayez de retirer la tique avec précaution dès que vous la repérez et désinfectez l’endroit de la morsure. Notez la date dans votre agenda et restez attentif aux symptômes suivants jusqu’à trois mois après la morsure : une tache ou un anneau rouge (clair) autour de l’endroit de la morsure qui s’agrandit de plus en plus, des symptômes grippaux tels que de la fièvre, des douleurs articulaires ou musculaires. Consultez immédiatement votre médecin ! En cas de maladie de Lyme, un traitement antibiotique peut être mis en place.


En savoir plus sur les tiques ?


Encore plus d’inspiration

Paramétrage des cookies pour une meilleure expérience en ligne avec A.S.Adventure

Pour vous garantir la meilleure expérience en ligne, A.S.Adventure utilise des cookies marketing, analytiques et fonctionnels (et des technologies similaires). Pour plus d'informations, nous vous renvoyons également à notre cookie policy. Sur nos sites, des tiers placent parfois des cookies de suivi pour vous montrer des publicités personnalisées en dehors du site web d'A.S.Adventure. En outre, des cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En sélectionnant « accepter les cookies », vous acceptez cette option. Pour ne pas avoir à vous poser la même question à chaque fois, nous enregistrons vos préférences concernant l’utilisation des cookies sur notre site Internet pour une durée de deux ans. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment via la politique en matière de cookies au bas de chaque page du site Internet.