L'appel de la nature : quelques lieux de quiétude en Belgique

Le calme exacerbe vos sens, apaise votre corps et vous permet de débrancher le pilote automatique. Pour A.S.Magazine, nous sommes partis deux jours en Ardenne pour échapper au stress quotidien. Mais il existe bien d'autres endroits en Belgique où l'on peut découvrir les effets bienfaisants du silence.    

En Wallonie

Les zones de silence sont pour l'heure un phénomène exclusivement flamand, ce qui ne veut pas dire qu'on ne trouve nulle part le silence en Wallonie. Bien au contraire !    

 

Voici nos trois sites favoris :

  • Le Parc naturel des Hautes Fagnes (Liège) : assurément l'un des plus beaux endroits de Belgique, où le calme règne en maître au cœur des bois et tourbières. Ici, peu de chance de croiser un randonneur, un village ou une voiture. La Belgique germanophone ne compte après tout que 80.000 habitants, dont la majorité peuple Eupen et ses environs. Bref, l'endroit parfait pour s'isoler du reste du monde.
  • La Vallée de la Sûre (Luxembourg) : cette région qui borde la frontière avec le Grand-Duché est restée étonnamment épargnée par le tourisme de masse en Ardenne. Les méandres de la Sûre se tortillent sur 120 km à travers pâtures, marais et bois de conifères. Ouvrez vos yeux et vos oreilles à l’affût du martin-pêcheur, du bruant des roseaux, de la cigogne noire et de la loutre !    
  • Parc naturel Viroin-Hermeton (Namur) : avec ses collines de craie, ses jacinthes sauvages et ses centaines de crevasses dont certaines font plus de 20 mètres de profondeur, ce domaine naturel de 12.000 hectares situé à la frontière française offre une grande variété de paysages. Il s'agit de l'une des rares régions de Belgique où le patrimoine naturel a été préservé et où le calme est encore authentique.    

En Flandre : les « stiltegebieden »

Depuis quelques années, les provinces flamandes peuvent introduire auprès du ministère de l'Environnement, de la Nature et de l'Énergie une demande de label de qualité ‘Stiltegebied’ pour des zones dominées par le bruit de la faune et de la flore.    

 

Voici les premières Stiltegebieden officielles :

  • Le domaine Gerhagen à Tessenderlo (Limbourg). Cette oasis de calme située dans un poumon vert est la première zone de Flandre à avoir reçu le label « Stiltegebied » officiel. Vous pouvez y accomplir deux promenades silencieuses (3,5 et 6 km), vous reposer dans un hamac ou suivre un parcours de corde les yeux fermés.    
  • La réserve de Kempen-Broek entre Bocholt, Bree et Kinrooi (Limbourg). Marais, vallées, points d'eau, forêts, bruyères, champs et prairies : le paysage est ici hautement diversifié. Faites-vous accompagner en chemin par un guide pour apprendre, deux heures durant, à trouver le calme et à profiter de la nature.    
  • La réserve De Liereman à Oud-Turnhout (Anvers). Une des plus anciennes zones naturelles protégées de Belgique, riche en dunes continentales et marais mouillés. Les plus discrets pourront y observer de nombreux animaux rares comme le courlis cendré et le crapaud calamite.    
  • Le domaine Zwarteput entre Bilzen, Lanaken et Zutendaal (Limbourg). Suivez le « Pad der Zinnen » (21 km) pour découvrir les plus beaux recoins du domaine, à travers bois et bruyères, le long de ruisseaux campinois et d'agréables villages. Une brochure pratique vous aidera à méditer sur le calme, la tranquillité, la lenteur.    
  • La réserve Kalmthoutse Heide à Kalmthout (Anvers). Cette zone de silence transfrontalière a reçu trois étoiles. Autant dire que le silence y règne sans partage. Envie de goûter à toute la saveur du calme ? Grimpez au sommet de l'une des tours d'observation du site. En été, un peu d'imagination suffit à vous emmener au cœur de la savane africaine.

Les Scheldeoevers de Bornem, l'Altenbroek dans les Fourons, la Wortel-Kolonie à Hoogstraten et le Gestel à Berlaar sont également des « Stiltegebieden » officielles. Retrouvez ici plus d'infos sur les Stiltegebieden de Flandre.

Vous en avez assez de l'agitation du quotidien ? Évadez-vous dans les endroits les plus calmes de Belgique.

Comment décrocher le label Stiltegebied en Flandre ?

 

Après une étude acoustique de la qualité du climat auditif, la zone est évaluée d'une à trois étoiles sur la base d'un certain nombre de critères. L'intensité sonore se situe généralement autour des 35 à 40 décibels, bien que le volume ne soit pas un critère objectif. Des oiseaux qui piaillent ou un violent orage peuvent en effet produire autant de décibels qu'une autoroute fort fréquentée au loin. 

Envie de partir un week-end pour vous ressourcer ?

>> Vous trouverez ici nos cinq règles d'or pour une escapade réussie.

Vous avez découvert un havre de paix que nous ne connaissons pas encore, en Belgique ou ailleurs ?

Partagez votre expérience avec nous sur Instagram avec le hashtag #asadventure ou ajoutez le tag @asadventure sur vos photos.