image link

Déjà des réductions jusqu'à -40 % à partir de 2 produits

Qu’est-ce qu’un vêtement anti-UV et comment ça fonctionne ?

Comment les vêtements peuvent-ils vous protéger du soleil ? Le principe est simple : plus vous êtes couvert, moins vous risquez de brûler. C’est pourquoi un T-shirt à manches longues est préférable à un T-shirt à manches courtes. Mais ce n’est pas tout ! Les vêtements anti-UV connaissent un succès croissant auprès des amateurs de plage qui affectionnent les maillots de bain anti-UV en lycra, mais ces vêtements protecteurs sont également très appréciés des amateurs d’activités en plein air. Lors du choix de vos vêtements anti-UV, vous devez tenir compte de plusieurs éléments. Nous vous aidons à y voir plus clair parmi les matières synthétiques, les densités et les indices de protection. Car un fan de soleil bien protégé, sur la plage ou ailleurs, en vaut dix !


Conseil n° 1 : optez pour des couleurs sombres

Avant de vous couvrir de la tête aux pieds, passez au crible le contenu de votre garde-robe. La couleur des vêtements joue un rôle important : les couleurs sombres — le noir en tête de liste, bien entendu — offrent une meilleure protection contre les UV que les couleurs claires. Les couleurs sombres absorbent davantage les infrarouges, elles chauffent donc plus rapidement. Dans l’eau, en revanche, peu importe que vous portiez un T-shirt de bain anti-UV de couleur foncée, car l’eau vous rafraîchit.

Qu’est-ce qu’un vêtement anti-UV ?

Les vêtements anti-UV protègent la peau des effets néfastes des rayons ultraviolets. On sait déjà que les vêtements noirs ou colorés absorbent mieux les rayons UV que les vêtements blancs. Mais les vêtements dits « anti-UV » se distinguent surtout des vêtements classiques par leur indice UPF. Plus cet indice est élevé, plus la peau est protégée. Certains vêtements anti-UV disposent également d’un filtre spécial, très pratique pour les longues excursions sous le soleil brûlant. Vous aimez piquer une tête dans l’eau, au risque d’attraper des coups de soleil encore plus rapidement ? Pensez donc aux maillots de bain anti-UV !

Conseil n° 2 : optez pour des tissus denses

La densité du tissu est également importante. Plus la matière est dense, mieux elle protège du soleil. Lorsque vous vous exposez au soleil, privilégiez donc les matières synthétiques comme le lycra, l’acrylique et le polyester, plus denses que les matières naturelles comme le coton ou la laine. Si vous portez ces dernières, limitez votre temps d’exposition au soleil. Parce que même sous les vêtements, la peau peut attraper un coup de soleil ! Plus le tissu est fin et aéré, plus il laisse passer les rayons UV nocifs. Vous devez donc appliquer une crème solaire, même sous vos vêtements.

Conseil n° 3 : choisissez un indice UPF élevé

Depuis 1996, il existe un indice similaire à l’UPF (Ultraviolet Protection Factor ou indice de protection UV). L’idée est simple : chaque vêtement pourvu d’une étiquette UPF est soumis à une véritable batterie de tests visant à déterminer l’indice de protection solaire. Plus l’indice UPF est élevé, plus le vêtement vous protège : un t-shirt anti-UV avec un UPF 50 laisse seulement passer un 1/50e des rayons UV. Mais à partir d’un UPF 30, vous bénéficiez généralement d’une protection efficace. Il vaut donc mieux se laisser guider par l’indice UPF plutôt que de se fier à ses impressions et aux règles de base expliquées ci-dessus. 

Découvrez notre large assortiment de vêtements anti-UV

Quelle est la différence entre UPF et SPF ?

Le terme SPF (Sun Protection Factor) est déjà utilisé depuis un certain temps. Depuis de nombreuses années, il permet de déterminer l’efficacité des crèmes solaires, alors que les textiles anti-UV sont marqués de l’indice UPF. 

 

Avec une crème solaire SPF 15, vous pouvez rester quinze fois plus longtemps au soleil sans brûler. Si la peau met en général 10 minutes à rougir sans protection, il faudra — en théorie — 150 minutes avant d’attraper le même coup de soleil avec une crème solaire.

Conseil n° 4 : choisissez la bonne matière

Tout dépend de l’activité et de l’intensité d’utilisation. Une chemise en coton n’est pas recommandée, car elle protège à peine contre les UV. Elle peut cependant convenir pour un après-midi sous un parasol en terrasse. Pour les randonnées en pleine nature, les balades sur la plage ou le sport en plein soleil, il est préférable de s’orienter vers les matières suivantes :

 

•    Polyester : étirable, garde le corps au sec (car l’humidité est évacuée vers l’extérieur), est pratiquement infroissable et conserve sa couleur.

•    Nylon ou polyamide : matière légère, solide et élastique, mais qui, à l’instar de tous les tissus synthétiques, absorbe facilement les odeurs. Il vaut donc mieux les laver fréquemment et les soumettre à un traitement anti-odeurs.

•    Bambou : une fibre naturelle, composée de fibres de cellulose extraites du bambou et traitées chimiquement. Il est durable, ne retient pas les odeurs, aide à réguler la température corporelle et possède un toucher très doux.    

•    Tencel (mieux connu sous le nom commercial de Lyocell) : fabriqué à partir de cellulose de bois naturelle et aussi doux que de la soie, plus robuste que le polyester, thermorégulant, absorption exceptionnelle de l’humidité et séchage rapide.

•    Lycra (ou spandex) : une matière synthétique dotée d’une très grande élasticité, composée de polyester ou de polyamide avec un pourcentage élevé de fils élastiques. Ne s’effiloche pas, lisse au toucher, résiste à l’eau et sèche rapidement. Idéal donc pour les t-shirts et maillots de bain anti-UV.

•    Supplex : offre la même sensation que le coton, mais sèche plus rapidement, respire mieux et ne se décolore pas.

 

 

Qu’est-ce qu’un maillot de bain anti-UV ?

Avec une couche épaisse de crème solaire, vous bénéficiez déjà d’une bonne protection, à condition de renouveler l’application après chaque baignade. Si vous portez un maillot de bain anti-UV, fini la corvée de la crème solaire : vous pouvez nager et bronzer en toute sécurité pendant des heures.

 

Les maillots de bain anti-UV disposent d’un indice UPF (Ultraviolet Protection Factor) et bloquent à la fois les rayons UVA et UVB. Un indice UPF de 50 signifie que le vêtement laisse passer 1/50e des rayons du soleil. 98 % des rayons sont donc arrêtés. Si aucun indice ne figure sur l’étiquette de votre maillot de bain, il ne s’agit pas d’un maillot de bain certifié anti-UV. 

 

Les maillots de bain en lycra protègent tous des rayons UV. Le lycra est une matière synthétique et élastique dont le tissage très serré bloque efficacement les rayons UV. C’est également une matière qui résiste à l’eau et sèche rapidement. Vous pouvez donc parcourir plusieurs kilomètres à la nage sans que votre t-shirt anti-UV ne soit trop lourd !

Comment entretenir mes vêtements anti-UV ?

•    Alternez aussi souvent que possible : laissez vos vêtements « reposer » une journée, pour éviter qu’ils ne s’usent trop vite.

•    Accrochez vos vêtements de préférence dans un endroit aéré et prévoyez suffisamment d’espace entre chaque vêtement. Évitez donc de les ranger au fond d’une boîte ou d’un tiroir rempli de pulls d’hiver !

•    Il est recommandé de laver à l’envers les T-shirts avec un imprimé ou une inscription et de laver les vêtements délicats séparément.

•    Lavez aussi souvent que possible à froid et évitez le sèche-linge.

Conseils pour une protection solaire renforcée

•    Portez un chapeau. Plus le bord est large, mieux c’est. Assurez-vous que les oreilles, le cou et la tête soient suffisamment à l’ombre.

•    Appliquez toutes les deux heures une crème solaire avec un indice 50 sur toutes les parties du corps exposées au soleil.

•    Buvez suffisamment (environ 2,5 l d’eau par jour) et cherchez l’ombre si possible.

•    Lorsque vous achetez vos lunettes de soleil, optez pour une protection anti-UV totale (100 %).

•    Protégez-vous aussi par temps nuageux. Les rayons du soleil qui percent la couverture nuageuse peuvent provoquer des coups de soleil.

Bon à savoir

•    Les cols droits et les pulls un peu plus amples offrent une meilleure protection contre le soleil.

•    Achetez des vêtements à séchage rapide. Les vêtements mouillés (à l’exception des t-shirts de bain anti-UV) laissent passer beaucoup plus de rayons du soleil que les vêtements secs.

•    Choisissez la bonne taille pour les vêtements élastiques. Si un legging ou un t-shirt près du corps est trop serré, vous étirez la matière en le portant et diminuez l’indice UPF de votre vêtement.

•    Ne portez pas de vêtements délavés. Un t-shirt jaune vif protège mieux des rayons UV qu’un t-shirt jaune délavé.

Pour conclure : investissez dans des vêtements adaptés à votre activité. Des tissus tels que le jeans et le denim offrent une excellente protection anti-UV (même s’ils ne possèdent pas d’indice UPF officiel), mais une tunique de plage au tissage aéré avec une protection supplémentaire pour les épaules offre sensiblement plus de confort.

Encore plus d'inspiration

Apprenez à apprivoiser le soleil ! Découvrez tous nos conseils pour protéger votre peau du soleil lors de vos activités en plein air.


Paramétrage des cookies pour une meilleure expérience en ligne avec A.S.Adventure

Pour vous garantir la meilleure expérience en ligne, A.S.Adventure utilise des cookies marketing, analytiques et fonctionnels (et des technologies similaires). Pour plus d'informations, nous vous renvoyons également à notre cookie policy. Sur nos sites, des tiers placent parfois des cookies de suivi pour vous montrer des publicités personnalisées en dehors du site web d'A.S.Adventure. En outre, des cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En sélectionnant « accepter les cookies », vous acceptez cette option. Pour ne pas avoir à vous poser la même question à chaque fois, nous enregistrons vos préférences concernant l’utilisation des cookies sur notre site Internet pour une durée de deux ans. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment via la politique en matière de cookies au bas de chaque page du site Internet.