image link

Offre supplémentaire en ligne : Jack Wolfskin jusqu-à -60 %

Vanlife et car camping : conseils de voyage de jeunes aventuriers

Voyager à petit budget tout en restant indépendant : comment faire ? C’est simple, il suffit de transformer votre van ou votre voiture en une petite maison sur roues ! Ces adeptes de la vanlife partagent leurs conseils et astuces.

Témoignage : Zef à propos du van qu’il a transformé en camping-car


Zef Smits

•    Né en 1999

•    Marketing manager chez Mountain Moments et freelance toujours sur la route

•    Maître d’un chien très enthousiaste, Oscar

•    Aime les sports de plein air tels que le surf, le canyoning, le VTT et l’escalade

•    Suivez ses aventures sur Instagram : @zefsmits


La van quoi ?

Vanlife signifie littéralement « la vie » dans un « van ». En d’autres termes, vous habitez et vivez dans un van ou un camping-car. Ce mode de vie offre la possibilité d’explorer le monde tout en menant une vie minimaliste à petit prix et en jouissant d’une grande liberté.


« Dans mon van, j’ai de la place pour mon bureau, mes planches de surf et mon VTT. Et mon chien. »

Zef



Un adepte des sports de plein air avec un bureau mobile

Zef est un aventurier dans l’âme. Avec un emploi du temps chargé et une passion pour le surf, le canyoning et le VTT, il est essentiel pour lui de faciliter sa vie sur la route. « Je n’aimais pas trimballer à chaque fois mon matériel de plein air, comme mes planches de surf et mes cordes d’un mètre de long, en voiture, dans le train ou dans l’avion », explique-t-il.

 

En tant que marketeur et créateur de contenu indépendant, Zef a besoin d’un bureau mobile. Pour lui, une chaise de bureau confortable, un deuxième écran et du wifi sont aussi importants que ses équipements de plein air. Il non seulement tenu compte de ses propres besoins en aménageant son van, mais il a également créé un coin spécial pour son fidèle compagnon, Oscar. « Oscar doit également se sentir à l’aise dans le van. Il a son banc, des coussins et son propre bol intégré avec de la nourriture, des jouets et des laisses. »

 

Il s’agit du deuxième projet de van de Zef : « Ma copine et moi rêvions d’explorer l’Europe, de préférence de la manière la plus indépendante possible. Nous avions choisi d’aménager un van, mais au bout de quelques années, j’ai trouvé qu’il n’était plus assez pratique. » Le couple a vendu son premier van et en a acheté un nouveau presque immédiatement. « Heureusement, notre ancien van était parfaitement équipé et nous en avons tiré un bon bénéfice. Mais le prix de l’aménagement et de l’achat du nouveau van était élevé. Mais je le voyais comme un investissement étant donné que je vis et travaille dans mon van presque en permanence. » Nous avons choisi un bleu océan pour l’intérieur : « Je suis un grand amoureux de la mer et des sports nautiques. Je pense que c’est plutôt facile à deviner vu mes passe-temps », dit-il en riant.

3 conseils de Zef

1.     Connaître son van. Apprenez bien comment tout fonctionne et comment parer quelque chose. Il se peut en effet que quelque chose tombe en panne en cours de route. Donc c’est bien de pouvoir parer facilement l’électricité, un conduit ou une armoire.

 

2.     Les ponts et les viaducs sont parfois soumis à des restrictions en ce qui concerne la hauteur, la largeur et le poids des véhicules. Il est important de pouvoir déterminer rapidement la taille et le poids de votre camping-car. Inscrivez les dimensions sur un autocollant et collez-le sur le tableau de bord pour vous en souvenir.

 

3.     Instaurez une routine avec votre chien. Même si, en tant que vanlifer, vous échappez aux journées de travail classiques (9 h-17 h), votre chien a besoin d’une routine pour manger, se promener et dormir. Cela peut vous paraître embêtant, mais au contraire cela vous facilitera grandement la vie.


Témoignage : Lin à propos du car camping


Lin Colman

•    Née en 2002

•    Étudiante en journalisme à l’Arteveldehogeschool de Gand

•    Aime la montagne, l’escalade et la randonnée

•    A voyagé en France, en Espagne, en Allemagne et en Autriche avec sa voiture aménagée


« Ma voiture aménagée me permet d’avoir des conversations intéressantes avec plein d’adeptes de la vanlife curieux. »

Lin



Camper dans sa voiture

Quand vous faites du car camping, vous campez à côté, sur le toit ou à l’intérieur de votre voiture. Lin n’est que trop heureuse de parler de ce dernier point : « Je voyage depuis trois ans dans ma petite voiture aménagée, une Ford Fiesta. J’avais vraiment envie d’un grand van, mais mon budget me permettait seulement d’avoir une vanlife de Polly Pocket. À 18 ans, j’ai cidé de me rendre dans les Pyrénées espagnoles de la manière la plus indépendante possible. Je n’avais pas le budget pour un van. L’aménagement de ma voiture était donc la meilleure solution. »

« Camper dans sa voiture est étonnamment abordable. Déjà, parce qu’une voiture consomme moins qu’un van, mais aussi parce que dans les campings, le prix d’une voiture est souvent moins élevé que celui d’un van. Ma Ford aménagée me permet aussi d’avoir des conversations intéressantes avec plein d’autres adeptes de la vanlife, car ils sont tous curieux de voir comment je me débrouille dans cette voiture », s’amuse Lin.

« Dans les montagnes, je suis très heureuse d’avoir ma toute petite voiture. Certaines routes de montagne, en particulier dans les petits villages, sont extrêmement étroites. L’inconvénient, c’est que je ne peux pas emprunter les routes escarpées ou cahoteuses qui nent souvent à des endroits magnifiquescontrairement aux autres véhicules. »

« Même lorsque je ne voyage pas, la plupart de mes affaires restent dans la voiture. C’est très pratique quand on est étudiant. Par exemple, lorsque je cide spontanément de passer la nuit chez des amis à Gand. Quand il fait chaud, nous partons parfois à la mer sur un coup de tête, ce qui fait que j’ai tout ce dont j’ai besoin avec moi. Mon matériel d’escalade est également toujours prêt dans le coffre. Mes amis plaisantent parfois en disant que je sors des affaires de ma voiture comme s’il s’agissait d’un chapeau de magicien. »

Comment aménager sa voiture ?

« J’ai fait beaucoup de recherches. On retrouve d’innombrables vidéos en ligne où d’autres personnes partagent leurs expériences de car camping et ça m’a beaucoup inspirée. Je voulais dépenser le moins d’argent possible tout en créant une structure solide. Heureusement, mon père est bricoleur et dispose d’un grand nombre de "chutes", telles que des planches de bois, de la peinture et du métal. Pour les aménagements pratiques, comme les bacs de rangement, le chargeur 12V, les pare-soleil et les câbles de démarrage, j’en ai eu pour environ 100 €. Je vous recommande de vérifier d’abord auprès de vos amis ou de votre famille s’ils n’ont pas du matériel qui traîne dans leur garage : cela pourrait vous permettre d’économiser beaucoup d’argent. Avec l’aide de mon père, j’ai mesuré ma voiture et j’ai fait les planches sur mesure. En faisant pivoter mes sièges vers l’avant (voir vidéo), j’ai pu gagner 10 cm d’espace supplémentaire, ce qui me permet de m’allonger dans ma voiture. J’ai d’abord utilisé un matelas pneumatique avec une pompe électrique de 12V, mais cela prenait trop de place. Alors j’ai opté pour un matelas autogonflant. »

3 conseils de Lin

1.     Renseignez-vous bien avant d’aménager votre voiture. Regardez des vidéos et lisez des blogs sur la vanlife pour vous inspirer. Si vous souhaitez aménager une petite voiture, adoptez une approche très minimaliste. Par exemple, n’installez pas de kitchenette. Préparez plutôt vos repas à l’avance et, pour les voyages plus longs, optez pour des repas lyophilisés. Mangez à l’extérieur ou en faisant des serves de nourriture à manger sur la route.

 

2.     Assurez-vous que tout est bien fixé ou rangé. C’est un point important pour plusieurs raisons : pour éviter que vos affaires ne bougent dans tous les sens dans les virages, ou que tout vole vers l’avant lors d’un freinage d’urgence. L’espace étant également limité, il est nécessaire de bien l’organiser pour tirer le meilleur parti de votre espace. Enfin, vous n’avez pas envie que des voleurs s’invitent chez vous si vous laissez traîner votre équipement à la vue de tous.

 

3.     Vérifiez les papiers de votre voiture. Avez-vous les bons documents avec vous, tels que le certificat d’immatriculation, de contrôle technique et d’assurance ? N’oubliez pas non plus votre permis de conduire et votre passeport. rifiez que vous disposez d’un triangle de signalisation, d’un gilet fluorescent, d’une trousse de secours et d’un extincteur, car ils sont obligatoires dans chaque voiture.


Vous planifiez votre escapade, nous nous chargeons de l’équipement. Aussi en location !

Vous avez envie de partir à l’aventure, mais vous ne disposez pas d’un équipement de qualité ? Ou vous souhaitez d’abord essayer un nouveau sac à dos de trekking ou sac de couchage ? Bonne nouvelle : chez A.S.Adventure, vous pouvez également louer votre équipement. La location est déjà possible à partir d’une nuit et vous pouvez choisir tout le nécessaire à la carte.

Découvrez l’offre de location

Encore plus d’inspiration

Paramétrage des cookies pour une meilleure expérience en ligne avec A.S.Adventure

Pour vous garantir la meilleure expérience en ligne, A.S.Adventure utilise des cookies marketing, analytiques et fonctionnels (et des technologies similaires). Pour plus d'informations, nous vous renvoyons également à notre cookie policy. Sur nos sites, des tiers placent parfois des cookies de suivi pour vous montrer des publicités personnalisées en dehors du site web d'A.S.Adventure. En outre, des cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En sélectionnant « accepter les cookies », vous acceptez cette option. Pour ne pas avoir à vous poser la même question à chaque fois, nous enregistrons vos préférences concernant l’utilisation des cookies sur notre site Internet pour une durée de deux ans. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment via la politique en matière de cookies au bas de chaque page du site Internet.