Comment choisir le bon casque de vélo pour enfant ?

Autrefois, les enfants roulaient à vélo sans casque. Heureusement, les choses ont désormais bien changé ! Que ce soit dans les bois ou sur la route de l'école, un casque est indispensable pour garantir la sécurité de vos enfants à vélo. Nous vous aidons à choisir le bon modèle.   

Pourquoi porter un casque pour enfant ?

Une voiture qui déboule soudain d'une rue transversale, une racine d'arbre qui dépasse du chemin, un autre cycliste qui freine subitement... Ceux qui se déplacent souvent sur deux roues savent qu'il faut une attention de tous les instants. Étant donné que les enfants ont moins d'expérience et sont moins conscients du danger que la plupart des adultes, ils courent un peu plus de risques à vélo. À la moindre distraction, leur vitesse de réaction diminue et ils risquent donc une collision ou une chute.

 

En cas de chute, la tête est la partie la plus fragile – surtout chez les enfants – et une lésion à la tête peut avoir de graves conséquences. Un casque de vélo absorbe la plupart des forces générées par le choc. Il protège donc la tête et évite les traumatismes importants au cerveau, encore en plein développement chez les enfants. Avec un casque pour enfant qui répond à la norme européenne EN 1080 (EN 1078 pour les adultes), vous avez la certitude qu'il a passé avec succès les différents tests de sécurité.

LE SAVIEZ-VOUS ? Un casque de ski ou de snowboard doit répondre à une norme européenne plus stricte (EN 1077) qu'un casque de vélo (EN 1078/EN 1080). Skier avec un casque de vélo n'est donc pas une bonne idée. En revanche, rouler à vélo avec un casque de ski est possible, mais il est toujours préférable de choisir le matériel adapté au sport pratiqué.

Types de casques de vélo pour les enfants

Hardshell : la plupart des casques pour enfant sont munis d'une coque extérieure dure décorée de jolis motifs colorés et sont disponibles avec ou sans pare-soleil. Ils résistent mieux aux chocs, ce qui est préférable pour les jeunes enfants qui n'hésitent pas à jeter leur casque dans un coin après leur tour à vélo.

 

Softshell : si vos enfants sont des sportifs aguerris, un casque très léger et aérodynamique est recommandé. En plus de son enveloppe extérieure plus souple, il offre aussi davantage de ventilation, un atout confort durant les sorties plus longues ou plus intenses.

Un nouveau casque tous les cinq ans pour les enfants : est-ce vraiment nécessaire ?

 

Un casque de vélo possède à l'intérieur deux couches collées l'une à l'autre. Si votre enfant utilise régulièrement son casque, la structure interne de la couche intérieure peut s'abîmer sans que vous le remarquiez. C’est vrai même si vous ne l'avez pas fait tomber ou que vous n'avez pas subi de collision !

 

Conséquence : un moins bon amorti et donc moins de protection. Acheter un nouveau casque à votre enfant tous les cinq ans n'est donc pas un argument commercial, mais une nécessité absolue pour garantir la sécurité de vos petites têtes blondes. D'ailleurs, après cinq ans, votre enfant aura de toute façon besoin d'une plus grande taille, n'est-ce pas ?



>> CONSEIL : Achetez toujours un casque neuf, et pas un modèle de seconde main. Vous aurez ainsi la certitude qu'il n'a pas été accidenté !

 


>> Découvrez ici notre large gamme de casques pour enfant.

Comment trouver la bonne taille ?

  • Prenez un mètre ruban et mesurez la circonférence de la tête de votre enfant juste au-dessus des sourcils.
  • Elle correspond à la taille du casque dont votre enfant a besoin. La plupart des casques pour enfant varient entre 44 cm (bébé) et 58 cm (adolescent), mais la taille est généralement indiquée par les lettres XS, S ou M. Consultez un tableau des tailles pour vous assurer de faire le bon choix.
  • Attachez le casque et serrez la mentonnière, mais pas trop. Certains modèles disposent d'un système de taille réglable à l'aide d'une molette qui vous permet de gagner quelques centimètres. Ici aussi, la règle est de fermer sans serrer trop fort.
  • Demandez à votre enfant de secouer la tête. Le casque reste bien en place ? Il ne glisse pas vers le côté, l'avant ou l'arrière ? Dans ce cas, il est à la bonne taille. Il n'est pas confortable ? Continuez à chercher la bonne taille en prenant un autre modèle, car un casque qui n'est pas confortable finira bien vite dans un coin ou une armoire.

 

>> CONSEIL : Votre enfant porte des lunettes ? Demandez-lui de les mettre lorsqu'il essaie un nouveau casque.

Voici comment votre enfant doit porter son casque de vélo

ÉTAPE 1 : Mettez le casque bien droit sur la tête de votre enfant, avec l'avant juste au-dessus des sourcils. Ne laissez pas le casque glisser vers l'arrière ou l'avant.

ÉTAPE 2 : Assurez-vous que le casque ne protège pas seulement le dessus, l'avant et le côté de la tête de votre enfant, mais aussi ses tempes.

ÉTAPE 3 : Le casque gêne la vue ou l'audition de votre enfant ? Dans ce cas, il est mal ajusté. Par ailleurs, il doit aussi assurer une bonne ventilation.

ÉTAPE 4 : La sangle avant doit être aussi verticale que possible. La sangle arrière rejoint la sangle avant sous les oreilles, pas sur celles-ci.

ÉTAPE 5 : Assurez-vous que les sangles sont bien serrées, mais pas trop. La fermeture ne doit pas glisser sur le menton de votre enfant.

In-mold ou ABS ?

 

Si vous recherchez un casque pour enfant dans notre webshop, dans la catégorie « construction casque », vous pouvez choisir entre ABS ou In-mold. Quelle est la différence ?

 

  • Coque extérieure en ABS : matière plastique dure résistant aux chocs et impacts, notamment lorsque votre enfant fait tomber son casque.
  • In-mold : procédé lors duquel l'enveloppe intérieure – généralement en mousse durcie ou EPS – est soudée à haute température à la coque extérieure (fine), afin de former un ensemble solide.

Une fois votre enfant équipé d'un bon casque de vélo, plus rien ne l'empêche d'explorer le monde sur deux roues.

 

>> Vous partez pour un voyage à vélo avec vos enfants en bas âge ? Ces conseils vous seront précieux !