Observer les étoiles : participez aux journées d'observation des étoiles !

Par nuit claire, rien ne vaut la magie d'un ciel étoilé. Nous aimons admirer les étoiles le plus souvent possible. Bonne nouvelle pour nous tous : du vendredi 28 février au soir au samedi 29 février, vous pourrez observer le ciel depuis plus de 25 sites en Flandre !

Que peut-on voir dans le ciel ?

Connaissez-vous la différence entre la Grande et la Petite Ourse ? Vous confondez toujours l'étoile Polaire avec une étoile qui indique le sud ? Vous avez des difficultés à citer les différentes constellations ?

Ne vous inquiétez pas : lors des journées d'observation des étoiles, vous apprendrez de nombreuses choses sur l'univers.

Les différents sites d'observation seront ouverts au grand public qui pourra se renseigner sur les multiples corps célestes. Les comètes, les étoiles, la Lune, les planètes… Voici comment les observer ! Ne vous inquiétez pas, il existe des instruments pour ce faire ! En effet, chaque site d'observation dispose de télescopes de haute technologie !

 

Bon à savoir : en février, les planètes Mars, Saturne, Uranus, Neptune et Jupiter sont visibles à l'œil nu !

Sur quels sites pouvez-vous vous rendre ?

La Flandre compte plus de 25 sites pour observer le ciel, répartis entre les différentes provinces. Voici nos préférés :

 

  • Gand : à l'observatoire public Armand Pien, vous pouvez visiter les dômes télescopiques et la station météorologique synoptique et, par temps clair, admirer le ciel depuis divers télescopes. S'il fait mauvais, plusieurs activités sont organisées en marge de l'événement !
  • Bruges : de 19 à 23h, le planétarium Cozmix met plusieurs télescopes à votre disposition et vous guide parmi les étoiles.
  • Grimbergen : l'observatoire public Mira encourage les visiteurs à scruter le ciel à l'aide des divers télescopes. En outre, vous pouvez assister à une exposition sur le système solaire, les étoiles et l'astronautique.
  • Herentals : ASH Polaris prévoit des télescopes sur la place du village et un exposé pour expliquer ce que l'on peut observer. Ce spectacle vous a donné soif ? ASH Polaris se charge des boissons !
  • Genk : au Cosmodrome, scrutez le ciel à 360° depuis une plateforme rotative automatique. Ajoutez un télescope puissant et vous êtes prêt(e) à passer une soirée exceptionnelle !

Attention : la liste des adresses n'est pas exhaustive. Renseignez-vous pour trouver d'autres sites plus proches de chez vous !    

Observer les étoiles : comment faire ?

Pour observer le ciel comme il se doit, il ne suffit pas toujours de lever les yeux. Et en Belgique, il n'y a plus beaucoup d'endroits pour observer le ciel étoilé : les éclairages artificiels sont trop nombreux !

 

Les étoiles sont facilement visibles à l'œil nu puisque leur lumière se détache dans le ciel noir. Malheureusement, chez nous, la pollution lumineuse réduit le contraste entre les étoiles et l'obscurité, et diminue donc la visibilité.

 

Voici quelques conseils utiles pour observer correctement les étoiles et les planètes.

  • Consultez les prévisions météo. Les nuages et la pluie empêchent de bien voir les étoiles.
  • Un vent trop fort déforme l'image si vous regardez le ciel à travers un télescope.
  • Cherchez un endroit bien sombre, avec le moins de pollution lumineuse possible. Pas évident dans une grande ville !
  • Il peut faire froid la nuit. Prévoyez donc des vêtements chauds et une tasse de café ou de chocolat chaud.

Vous êtes à la recherche d’un télescope que vous pouvez garder à portée de main tous les soirs ? Le Bynolyt Target 60 est fait pour vous ! Découvrez-le maintenant dans notre boutique en ligne ou lisez ici de plus amples informations à son sujet.

Dans l'obscurité la plus complète, vous pouvez non seulement observer les étoiles, mais aussi la Galaxie. Rendez-vous la nuit sur ces sites plongés dans l'obscurité complète et faites le test !    

 

Nuit froide annoncée ? Si vous portez les vêtements appropriés, vous pourrez observer les étoiles confortablement, surtout si vous appliquez le système des trois couches. Comment faire ?