Visibilité à vélo : éclairage de vélo, gilet fluo et réflexion

Même si vous êtes à l’aise sur votre vélo, un cycliste est et reste un usager vulnérable de la route. Partez donc du principe que pour la majorité des automobilistes, vous êtes une tache grise dans leur angle de vision. Vous voulez éviter de passer inaperçu(e) dans le trafic ? Assurez-vous de voir et d’être vu(e) suffisamment !


1. Avec quel éclairage de vélo puis-je rouler en toute sécurité ?

Si vous savez où vous allez généralement rouler à vélo, vous serez en mesure de mieux déterminer le type d’éclairage dont vous avez besoin.

  • Par exemple, en tant que navetteur cycliste sur des routes bien éclairées, sur des pistes cyclables et en ville, il est préférable d’avoir un éclairage avec batteries remplaçables qui consomment peu d’énergie et durent longtemps. Attention : vous êtes suffisamment visible pour les autres usagers de la route, mais ces lampes restent trop faibles pour éclairer la route.
  • Si vous comptez emprunter des routes mal éclairées avec votre vélo de ville ou de course, mieux vaut choisir un éclairage de vélo avec batterie rechargeable par USB. Ce type de lampe produit généralement un faisceau lumineux plus puissant (300 à 600 lumens), ce qui vous permet de mieux distinguer les trous et les bosses sur votre chemin.
  • Ces lampes sont idéales aussi pour les véritables vététistes tout-terrain, mais nous recommandons une puissance d’au moins 1 200 lumens. Souvent, ces lampes sont également équipées d’un système de fixation pour votre casque ou votre guidon. Le premier est utile pour éclairer la direction dans laquelle vous regardez, tandis que le second est nécessaire pour être visible dans la circulation.

Conseils d’éclairage pour vos déplacements

  • Si vous réglez votre lampe en mode clignotant, vous serez tout aussi visible pour les autres usagers de la route, mais consommerez jusqu’à 50 % d’énergie en moins. Pratique pour économiser votre batterie quand elle est presque déchargée !
  • Pour un long trajet sans possibilité de recharge, il est absolument nécessaire de prévoir un phare de réserve dans votre sac à dos ou sacoche de vélo !
  • Vous êtes à la recherche d’un éclairage qui peut être utile à la fois sur et à côté de votre vélo ? Avec une lampe frontale adaptée à ces deux usages, vous pouvez aller n’importe où, à pied ou sur deux roues.
  • Assurez-vous que le faisceau lumineux de votre lampe est suffisamment puissant pour l’activité envisagée. Vous pouvez le déduire du nombre de lumens ou LUX, c’est-à-dire la quantité de lumière émise par seconde. Dans les villes et rues bien éclairées, 20 à 100 lumens suffisent. En revanche, si vous empruntez souvent des chemins non éclairés, mieux vaut choisir un modèle de 500 lumens ou plus.


2. Un gilet fluo suffit-il pour être vu ?

Le minimalisme ? Pour une fois, mieux vaut ne pas suivre cette tendance : plus vous portez d’éléments fluos, mieux c’est ! Les options sont multiples : des gilets aux housses pour sacs à dos et casques, en passant par les bandeaux pour genoux et chevilles et les surchaussures contre la pluie. Règle d’or (ou jaune fluo) : si vous ne portez pas d’accents fluorescents ou réfléchissants, vous serez un oiseau pour le chat ! En effet, sans bandes réfléchissantes, vous n’êtes pas mieux visible dans l’obscurité. Un automobiliste qui vous éclaire de près avec ses phares vous verra certes mieux si vous portez un gilet fluo, mais il sera souvent déjà trop tard… Combinez dès lors toujours des éléments fluos et des bandes réfléchissantes.



CONSEIL : les MonkeyLights améliorent aussi votre visibilité latérale. Chaque kit comprend une petite unité de contrôle, quelques lampes de couleur vive et un port USB, qui garantissent un effet des plus psychédéliques lorsque votre vélo commence à rouler. Vous pourrez en outre varier les thèmes et les combinaisons de couleurs. Une façon amusante, très voyante et donc aussi très sûre de rouler à vélo !



3. Quand vaut-il mieux porter des vêtements réfléchissants ?

Nous avons tendance à mettre un gilet fluo uniquement lorsque les jours commencent à raccourcir et que le trajet entre le domicile et le lieu de travail se fait dans la pénombre ou l’obscurité. Mais même s’il pleut la journée, votre visibilité est fortement réduite. Prenez donc l’habitude de systématiquement porter un équipement cycliste réfléchissant sur votre deux-roues : que ce soit le soir, la nuit ou le jour ! Soyez fier de faire la navette à vélo et faites-vous remarquer !



ATTENTION : un gilet fluo sans parties réfléchissantes n’améliore pas la visibilité dans l’obscurité. Tout le monde vous verra grâce aux bandes réfléchissantes supplémentaires sur vos vêtements ou tiges réfléchissantes pour rayons !


Vous avez besoin d’aide pour composer votre tenue idéale de navetteur cycliste ? Grâce à notre guide de choix, le trajet à vélo entre votre domicile et votre lieu de travail sera bientôt plus sûr et confortable.


Avec un bon GPS de vélo, vous pouvez littéralement repousser vos limites en pédalant ! Le Garmin Edge Explore vous fait facilement découvrir des chemins inconnus.


Paramétrage des cookies pour une meilleure expérience en ligne avec A.S.Adventure

Pour vous garantir la meilleure expérience en ligne, A.S.Adventure utilise des cookies marketing, analytiques et fonctionnels (et des technologies similaires). Pour plus d'informations, nous vous renvoyons également à notre cookie policy. Sur nos sites, des tiers placent parfois des cookies de suivi pour vous montrer des publicités personnalisées en dehors du site web d'A.S.Adventure. En outre, des cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En sélectionnant « accepter les cookies », vous acceptez cette option. Pour ne pas avoir à vous poser la même question à chaque fois, nous enregistrons vos préférences concernant l’utilisation des cookies sur notre site Internet pour une durée de deux ans. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment via la politique en matière de cookies au bas de chaque page du site Internet.