Activités pour profiter des plaisirs de la neige

Les arbres sont dénudés, le soleil est bas dans le ciel et le mercure plonge au-dessous de zéro. Autant de raisons d’hiberner sous son plaid ? Que nenni ! Nous avons dressé pour vous une longue liste de suggestions d’activités pour passer la saison la plus froide de l’année en plein air dans notre beau pays. De quoi se réchauffer le corps et l’esprit !


1. Où faire du ski de fond ?

La Belgique a malheureusement trop peu de dénivelés pour combler les amateurs de ski de vitesse, mais cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas chausser les lattes chez nous. Si vous aimez glisser au rythme de la marche, le ski de fond est fait pour vous. Les pistes de ski de fond (loipes) des Cantons de l’Est valent tout particulièrement le détour !

ATTENTION :  à l’heure de la publication de cet article, nous ne savions pas encore si les pistes de ski de fond pourraient ouvrir en vertu des mesures contre le COVID-19. Espérons qu’elles soient accessibles lorsque vous lirez cet article de blog. Nous croisons les doigts pour que la saison des sports d’hiver puisse avoir lieu !

 

Pensez-y : même si les mesures ont entre-temps été assouplies ou levées, il se peut que certaines pistes ne soient pas ouvertes tous les jours et/ou fonctionnent sur réservation. Vérifiez donc toujours bien les heures d’ouverture avant de vous mettre en route pour une station de ski, et réservez à temps le cas échéant. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises. 

 

Observez scrupuleusement les précautions d’hygiène et portez un masque buccal lorsqu’il n’est pas possible de respecter la distance d’un mètre et demi.

Baraque Michel à Jalhay

Si vous voulez être assuré(e) d’une belle couche de poudreuse cet hiver, le mieux est de mettre le cap sur le plus haut domaine skiable de Belgique. Avec ses 674 mètres d’altitude, ce paradis hivernal au milieu des Hautes Fagnes est non seulement l’un des endroits les plus enneigés de notre pays, mais aussi la destination idéale pour les amateurs de sports d’hiver et de nature intacte

  • Pistes de ski de fond : 3 km – 5 km - 12 km - 17 km - 25 km
  • Adresse : 6 Baraque de Fraiture, 6690 Vielsalm

 

Mont Spinette à Malmedy

Situé sur le versant sud des Hautes Fagnes, le Mont Spinette est considéré par les connaisseurs comme l’un des plus beaux itinéraires de ski de fond en Belgique. Choisissez une piste et laissez-vous guider à travers les forêts et tourbières enchanteresses ! Habillez-vous bien chaud, car sur ce plateau à 580 mètres d’altitude, le mercure peut descendre jusqu’à -20 °C en hiver ! 

  • Pistes de ski de fond : 4 à 11 km
  • Adresse: Mont, à la Spinette 18, 4960 Malmedy

 

Eifel Ski Zentrum à Rocherath

Vous préférez éviter le tourisme de masse ? Le village le plus haut de Belgique (650 m) vous propose des pistes fraîchement tracées où vous pourrez vraiment savourer le calme. À travers prairies, champs et forêts, à un jet de pierre des Hautes Fagnes, tant les débutants que les skieurs de fond entraînés trouveront leur bonheur.

  • Pistes de ski de fond : 1,5 - 6 km - 7 km - 13 km
  • Adresse: Eifel Ski Zentrum, Wahlerscheider Strasse 24, 4761 Rocherath

 

Mont Rigi à Waimes

Ce domaine a beau être proche du Signal de Botrange – le point culminant de la Belgique – le parcours est assez plat, avec seulement quelques mètres de dénivelé. Idéal pour les familles qui aiment profiter de belles vues sans trop se fatiguer. Après votre balade, vous pourrez vous réchauffer au restaurant « Mont Rigi », situé à côté du chalet.

  • Pistes de ski de fond : 3 - 5 - 12 - 17 - 25 km
  • Adres: Rue de Botrange 135, 4950 Waimes

 

Val de Wanne dans les Ardennes

Eh oui, dans les Ardennes aussi, on peut faire du ski de fond. Et vous pouvez même vous y rendre en train ! À la gare de Trois-Ponts, prenez le bus (sur réservation) vers le domaine skiable du Val de Wanne, à 4 km. Choisissez la piste la plus longue et vous serez récompensé(e) par de magnifiques vues sur Stavelot et les Hautes Fagnes.

  • Pistes de ski de fond : 3 km - 8 km
  • Adresse: Aisomont 70, 4980 Trois Ponts

CONSEIL : envie de connaître le niveau d’enneigement des pistes belges de ski de fond avant de partir ?  Sur le site des Cantons de l’Est, vous pouvez vérifier l’état des pistes en temps réel.

2. Où faire de la luge ?

Vous avez gardé votre âme d’enfant, ou vos bambins vous supplient de pouvoir aller jouer dans la neige ? La luge est une façon active et amusante de profiter de ce tapis blanc. En plus, pas besoin de haute montagne, de remontées mécaniques ou de pistes. Un talus en pente douce fera l’affaire !

 

 

WALLONIE

 

Les Crêtes de Xhoffraix à Malmedy (Liège)

Vous cherchez un lieu tranquille où tester votre nouvelle luge sans vous ridiculiser devant des centaines de spectateurs ? Bien que les Hautes Fagnes soient une destination très prisée par les amateurs de sports d’hiver, vous pouvez encore profiter du calme et de la tranquillité dans la région de Xhoffraix, située plus au sud. Idéal pour les lugeurs débutants !

 

Croix-Scaille à Gedinne (Namur)

Non loin de la frontière française, vous pouvez vous rendre à pied au point culminant de la province de Namur, à travers la forêt de Scaille et le long de la réserve naturelle de la Fange de l’Abîme. Les vues panoramiques, mais aussi les magnifiques pentes, sont d’excellentes raisons de traîner votre luge jusqu’au sommet.

 

Domaine provincial Bois des Rêves à Ottignies (Brabant wallon)

À 20 minutes en voiture de Wavre, vous découvrirez une réserve naturelle variée qui comblera les amateurs de sports en tous genres. Sentiers de randonnée, pistes de course à pied, parcours VTT et… les meilleures pistes de la région à dévaler à bord de votre luge !

 

Rièzes à Chimay (Hainaut)

Aussi incroyable que cela puisse paraître, il y a aussi des pistes de ski au Hainaut. Certes, elles ne sont pas aussi spectaculaires qu’à Liège ou au Luxembourg, mais elles sont au moins tout aussi conviviales et proposent une zone spécialement réservée aux amateurs de ce noble sport qu’est la luge. Après l’effort, vous pourrez déguster une délicieuse spécialité de Chimay. Fromage ou bière ? À vous de choisir !

 

Baraque de Fraiture à Vielsalm (Luxembourg)

Les vrais fanatiques de la luge doivent bien sûr se rendre au sommet des sports d’hiver en Belgique, au sens littéral du terme. Sur la Baraque de Fraiture, vous trouverez les pistes les plus hautes du pays (652 m) et vous pourrez vraiment glisser sur votre bolide en bois ou en plastique. Chaussez vos lunettes de ski et c’est parti !

 

 

FLANDRE

 

Provinciedomein De Gavers à Harelbeke (Flandre occidentale)

D’une superficie de 179 hectares, De Gavers est le plus vaste domaine naturel dans la région de Courtrai. En son centre se trouve le Gavermeer, une ancienne sablière des années 1960, où vous pouvez pratiquer toutes sortes d’activités aquatiques en été. En hiver, par contre, le point de ralliement du domaine est la pente du moulin, au parking Eikenstraat. C’est l’endroit idéal à dévaler en luge. 

 

De Blaarmeersen  à Ghand (Flandre orientale)

Le Blaarmeersen est aux Gantois ce que Central Park est aux New-Yorkais : un poumon vert regorgeant de possibilités de loisirs en plein cœur de la ville. En été, vous pouvez y nager, faire du kayak, du pédalo, du surf et de la plongée, mais, à la moindre chute de neige, la moitié des Gantois se rendent sur la fameuse « montagne » pour perfectionner leurs talents de lugeur. Le pied !

 

De Sahara à Lommel (Anvers)

Le Sahara de Lommel porte bien son nom. En été, cette immense étendue de sable prend des airs de désert, en particulier lorsque le soleil de la Campine fait monter le mercure. Une fois le sable recouvert d’une couche de poudreuse blanche, ce domaine se transforme en superbe décor hivernal pour vos courses de luge sur les larges et longues pentes. Parfait pour les jeunes enfants !

 

Provinciaal Domein à Huizingen (Brabant flamand)

Tijdens een hittegolf is het heerlijk vertoeven op de ligweide aan het verwarmde openluchtzwembad, maar ook tijdens de wintermaanden heeft het Provinciaal Domein van Huizingen zijn troeven. Eens de groene heuvels wit kleuren, verandert deze plek in een sleeparadijs om u tegen te zeggen. Met je lief over de sneeuw glijden met zicht op het kasteel: veel romantischer wordt het niet!

 

Provinciedomein Nieuwenhoven à Saint-Trond (Limbourg)

Lors des vagues de chaleur, la pelouse à côté de la piscine extérieure chauffée est l’endroit idéal pour prendre un bain de soleil. Toutefois, le domaine provincial de Huizingen ne manque pas non plus d’atouts en hiver. Une fois que les collines verdoyantes se parent de blanc, elles se transforment en véritable paradis de la luge. Glisser sur la neige avec votre bien-aimé(e) avec vue sur le château : quoi de plus romantique ?

  • Alternative : Oudsberg à Meeuwen-Gruitrode

Simple « pelle » ou luge de luxe ? Trouvez votre modèle favori dans notre webshop.


3. Où se balader en hiver ?

Vous aimez le bruit de la neige qui craque sous vos pieds ? Le silence assourdissant de la forêt et les nuages de buée que vous expirez dans l’air glacial ? Enfilez vos sous-vêtements thermiques et votre bonnet de laine et partez à la découverte de ces coins de nature enchanteurs. N’oubliez pas d’emporter du chocolat chaud ou de la soupe fumante dans votre thermos !

 

Dans les dunes du Zwin

Vous n’êtes pas seul(e) à être attiré(e) par les températures plus clémentes de notre littoral en hiver. En ce moment, le Zwin est peuplé d’oies, de canards et d’autres oiseaux migrateurs qui, chaque année, viennent y hiverner. Un vrai paradis pour les ornithologues amateurs et avertis. N’oubliez pas vos jumelles !

Plusieurs itinéraires balisés sillonnent la réserve naturelle comme indiqué sur cette carte de randonnée pratique .

 

Dans les Hautes Fagnes

Notre coin de nature le plus intact, où l’hiver est encore roi, se trouve dans l’est du pays. À Manderfeld, l’un des villages les plus hauts de Belgique (550 m), le mercure descend régulièrement en dessous de zéro et la neige tient très longtemps. Envie de vous enfoncer jusqu’aux genoux dans la poudreuse ? Chaussez vos bottes de neige et partez explorer les Hautes Fagnes !

La région de la vallée de l’Our compte 200 km de sentiers pédestres, dont cette balade de rêve

 

À travers les zones humides de Flandre orientale

Pour ceux et celles d’entre vous qui se demandent s’il est encore possible de trouver un coin tranquille dans notre petit pays densément peuplé, la réponse est « Oui ! » La réserve naturelle des Kalkense Meersen est l’une des dernières « zones de silence » de Flandre orientale, où les vues panoramiques, les marais et les roselières donnent (silencieusement) le ton. L’Escaut n’est jamais très loin. À Schellebelle, on peut même traverser le fleuve en ferry.

Dès votre descente du ferry, vous apercevrez les panneaux des points-nœuds qui vous emmènent entre autres à travers les zones humides de Wijmeers.

 

À travers les forêts ardennaises

La marche est un excellent moyen de se réchauffer ! Et dans la vaste forêt de Saint-Hubert, vous aurez tout loisir de mettre vos jambes à contribution ! Ne vous y trompez pas : bien que de nombreux animaux soient en hibernation, la vie dans la forêt ne s’arrête pas en hiver. Emmitouflez-vous chaudement et grimpez au sommet de l’Observatoire de Bilaude. Avec un peu de chance, vous apercevrez un lièvre des neiges ou un cerf !

Échauffez vos mollets et imaginez-vous seul(e) au monde lors de cette balade hivernale sportive de près de 20 km.

 

À travers les vallées du Limbourg

La rivière de plaine la plus naturelle de Flandre serpente à travers Meeuwen-Gruitrode, Peer et Bocholt, telle l’épine dorsale de la réserve naturelle de la vallée de l’Abeek. N’oubliez pas d’enfiler vos bottes, car cette promenade à travers les marécages et les bois peut être très boueuse ! Et restez à l’affût des oiseaux migrateurs du Grand Nord, qui passent l’hiver par centaines ici.

Vous avez le choix entre 4 itinéraires balisés de 4 à 9 km.


4. Quels animaux observer en hiver ?

Dire que la nature grouille de vie en hiver serait exagéré. Vous serez cependant surpris(e) du nombre d’animaux que vous pouvez encore rencontrer dans la nature ! Bon nombre d’espèces doivent en effet se mettre en quête de nourriture pendant la saison froide. Si vous savez où chercher, vous pourrez rayer plusieurs espèces de gibier à poils et à plumes de votre liste. 

 

Oies hivernantes

De nombreux oiseaux migrent vers des endroits plus chauds à la moindre baisse de température, mais pour les espèces du Grand Nord, notre hiver doux est tout à fait adapté à un séjour plus long. D’octobre à février, on peut entendre dans les polders les cris mélodieux des « oies hivernantes », un terme générique qui regroupe l’oie cendrée, l’oie à bec court, l’oie rieuse et d’autres espèces d’oies qui affluent par milliers dans les réserves naturelles telles que le Polder de Uitkerke et le Blankaart.

Vous n’aurez pas à vous donner grand mal pour les repérer, car elles se déplacent souvent en groupes nombreux et bruyants. Restez à bonne distance et ne les effrayez pas. Faire battre leurs ailes pour décoller leur demande énormément d’énergie, qu’elles peuvent mieux mettre à profit en hiver.

 

Hiboux

En l’absence de feuillage, il est beaucoup plus facile de repérer les hiboux dans les arbres. D’ailleurs, si vous pensez que les hiboux chassent uniquement la nuit, vous risquez de passer à côté de belles occasions de les voir en action ! Saviez-vous que la couleur de leurs yeux indique quand ils préfèrent chasser ? La chouette effraie et la chouette hulotte aux yeux noirs sont de véritables chasseurs nocturnes, tandis que le hibou grand-duc aux yeux orange préfère le crépuscule. La petite chouette chevêche a des yeux jaune vif et aime se déplacer la journée.

Outre la couleur des yeux, leur endroit de prédilection trahit à quel type de chouette vous avez affaire. Par exemple, une chouette effraie cherche souvent à s’abriter dans de hautes tours et de vieilles granges, tandis que le hibou grand-duc affectionne les forêts et les plaines. Si vous voyez un spécimen tacheté de brun sur un poteau de prairie ou dans un saule têtard, il s’agit d’une chouette chevêche.

 

Écureuils

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’écureuil n’hiberne pas, même s’il se blottira effectivement plus souvent dans son petit nid bien douillet… Le meilleur moment pour repérer ce petit coquin au pelage roux est tôt le matin, lorsqu’il visite tous les endroits où il a caché ses provisions d’hiver en automne. Dans les creux des arbres ou les trous dans le sol, recouverts d’une couche de feuilles, il recueille sa nourriture pour la journée et s’installe ensuite dans son nid, en sécurité.

Pour repérer où il se cache, cherchez des pommes de pin grignotées sur le sol. Les graines de pin sont en effet l’aliment préféré de cette petite boule d’énergie. En installant une mangeoire à écureuils, vous pourrez également les attirer dans votre jardin, à condition qu’il y ait suffisamment d’arbres alentour. Avec sa queue en panache, vous ne pouvez pas le rater !

À l’affût d’empreintes dans les bois

 

La forêt est nue en hiver et les quelques animaux qui s’aventurent hors de leur tanière sont particulièrement prudents. Faute de les apercevoir, il y a de grandes chances que vous voyiez leurs traces. Dans une couche de neige poudreuse fraîche, les empreintes de pattes d’un renard, d’un chevreuil ou d’un lièvre sont clairement visibles. Mais même en l’absence de neige, vous pouvez traquer leur présence :

  • Les arbres rongés trahissent la présence d’un castor
  • La terre retournée ou les traces de frottement sur un tronc d’arbre sont l’œuvre d’un sanglier
  • Selon leur taille, les crottes peuvent provenir d’un rongeur ou d’un cervidé

5. Que faire avec les enfants ?

Si vos enfants n’ont pas encore découvert les plaisirs de la vie au grand air après deux confinements, c’est le moment de les convaincre ! Mais pas question de leur proposer une « balade ennuyeuse ». Habillez-les chaudement avec plusieurs couches de vêtements et proposez-leur des activités de plein air originales qui les raviront. On parie que vous aurez du mal à les faire rentrer à la maison ?

ATTENTION : à l’heure de la publication de cet article, bon nombre d’activités étaient encore annulées en raison des mesures contre le COVID-19. Ces mesures ont peut-être été assouplies entre-temps. Il se peut toutefois que certaines activités ne soient pas organisées tous les jours et/ou qu’une réservation soit nécessaire. Vérifiez donc toujours bien les heures d’ouverture sur les sites Internet concernés et réservez à temps le cas échéant. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises. 

 

Observez scrupuleusement les précautions d’hygiène et portez un masque buccal lorsqu’il n’est pas possible de respecter la distance d’un mètre et demi.

Faites une balade à dos d’âne à Bosland

Les enfants adorent les ânes ! Et lorsque, à mi-chemin, votre bambin est fatigué de marcher et peut monter à dos d’âne, c’est le jackpot ! Vous pouvez profiter d’une promenade relaxante avec votre progéniture et prendre le pique-nique dans les belles forêts du Limbourg. Le transport depuis et vers le point de départ des différents sentiers de randonnée est inclus dans le prix. 

Réservez votre âne

 

Fabriquez une mangeoire pour votre jardin ou votre terrasse

Même en hiver, il arrive de disposer d’un beau dimanche ensoleillé sans projets particuliers. C’est le moment de réveiller le « Bob le bricoleur » qui sommeille en vous et de réaliser une mangeoire en bois avec l’aide de vos enfants. Un petit investissement qui vaut vraiment la peine : dès que le temps se gâte, vous pourrez vous asseoir à la fenêtre en famille pour observer vos nouveaux amis à plumes se régaler d’un véritable festin.

Suivez les instructions de Natagora

 

Adonnez-vous à l’accrobranche au Natura Parc 

Saviez-vous que l’adrénaline donne chaud ? Aux Lacs de l’Eau d’Heure, petits et grands peuvent peaufiner leur technique d’escalade sur les obstacles les plus difficiles entre les cimes des arbres. Du parcours accrobranche destiné aux plus petits aux tyroliennes et aux sauts héroïques dans le vide pour les adolescents les plus téméraires : il n’y a pas d’âge pour grimper aux arbres. Ne vous habillez pas trop chaudement, car vous allez transpirer !

Grimpez aux arbres

 

Jeux et chasses au trésor au Liereman 

Un géant de bois garde l’entrée du « Bos van Bo », une aire de jeu boisée unique où les jeunes aventuriers peuvent s’en donner à cœur joie, dans les arbres ou à leur pied. L’escalade et la grimpe sont autorisées et même obligatoires ! Vos enfants sont doués pour les chasses au trésor ? Ça tombe bien, car il y a toutes sortes de missions cachées dans les bois pour les occuper pendant un bon bout de temps. Pour les enfants un peu plus âgés, un parcours de géocaching de 2 kilomètres démarre au centre d’accueil.

À la découverte du Liereman

 

Organisez un barbecue d’hiver

Une saucisse grillée, une brochette de guimauves et une tasse de chocolat chaud fumant : la recette même de la convivialité ! Demandez à vos enfants de vous aider à décorer la terrasse ou le balcon de guirlandes de Noël, de couvertures chaudes et de peaux de mouton toutes douces, installez un brasero et préparez toutes sortes d’en-cas au barbecue. Le clou de la soirée, c’est quand papa ou maman sort sa guitare et que vous et les voisins de l’autre côté de la haie reprenez tous ensemble d’incontournables chansons de feu de camp.

Plus de conseils pour une fête d’extérieur réussie


6. Où vous réchauffer dans les bois ?

Peu importe que vous soyez habillé(e) chaudement et que vous soyez actif(ve) à l’extérieur, il arrive un moment où vous en avez assez de ces températures glaciales. Dans ce cas, la présence d’un agréable café confortable au milieu de la forêt peut s’avérer très réconfortante. Car avouez-le : rien de tel qu’une boisson chaude et une crêpe après une journée d’hiver en plein air, non ? Le moment est venu de vous réchauffer !

 

BosbAAr à Kluisbergen

Au milieu du Kluisbos, parmi les arbres et les animaux de la forêt, vous pouvez déguster des limonades bio et des bières locales le week-end sur l’agréable terrasse du B&B BosbAAr. Reposez-vous sur les bancs de pique-nique en bois, les troncs d’arbres robustes ou les chaises de plage branchées. Pour cela, vous devrez marcher deux kilomètres sur un chemin de terre. Bref, c’est the place to be pour les amoureux de la nature purs et durs. 

 

Sonian à Hoeilaart

En plein cœur de la forêt de Soignes, à l’ombre du château de Groenendaal, le restaurant Sonian sert une délicieuse cuisine belge aux promeneurs fatigués. Vous êtes aussi à la bonne adresse dans cet établissement au look de chalet moderne pour une soupe, une gaufre de Bruxelles ou une part de tarte aux pommes chaude. Une fois que nous aurons vaincu le coronavirus, vous pourrez également y assister à des concerts en direct.

 

Foreest à Buggenhout

Pour une bonne tasse de café ou des produits locaux et de saison, ne manquez pas de visiter Foreest, une brasserie au milieu du Buggenhoutbos, qui attache une grande importance à son lien unique avec la nature. Ce refuge bienvenu après une promenade hivernale dans les bois vous propose également un menu à emporter en ces temps de coronavirus. Un pot de riz au lait fait maison a toujours meilleur goût à l’extérieur ! 

 

Le Moulin du Bayehon à Malmedy

Des cubes de fromage de Waimes avec une bière de Spa, ou des crêpes maison arrosées d’une gorgée de Val Dieu : vous ne trouverez pas plus locale que cette adresse typiquement ardennaise. Dans ce bistrot au pied des Hautes Fagnes, vous pouvez vous détendre dans la nature avec un grand « N ». L’escale idéale pour s’arrêter après une promenade à la cascade du Bayehon, une visite au château de Reinhardstein ou une journée sur les pistes de ski de fond.

 

Woodpecker à Bruxelles

Eh oui, dans notre capitale aussi, il est possible de vous immerger dans les feuillages tout en dégustant un en-cas ou une boisson. Le kiosque du Woodpecker est niché dans le bois de la Cambre, une oasis de verdure à cinq kilomètres du centre-ville animé. Un hamburger accompagné d’une bière ou un wrap végétarien avec un jus fraîchement pressé : sous les chênes et les hêtres, tout est plus savoureux.

Vous avez malgré tout envie de passer des vacances au ski à l’étranger cet hiver ? Avec ces conseils, vous pourrez profiter de votre séjour aux sports d’hiver en toute sécurité.


Avec une couche de base chaude sous vos vêtements, le froid n’est plus une excuse pour rester chez soi. Nous vous aidons volontiers à choisir le sous-vêtement thermique le mieux adapté à vos besoins.


Paramétrage des cookies pour une meilleure expérience en ligne avec A.S.Adventure

Pour vous garantir la meilleure expérience en ligne, A.S.Adventure utilise des cookies marketing, analytiques et fonctionnels (et des technologies similaires). Pour plus d'informations, nous vous renvoyons également à notre cookie policy. Sur nos sites, des tiers placent parfois des cookies de suivi pour vous montrer des publicités personnalisées en dehors du site web d'A.S.Adventure. En outre, des cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En sélectionnant « accepter les cookies », vous acceptez cette option. Pour ne pas avoir à vous poser la même question à chaque fois, nous enregistrons vos préférences concernant l’utilisation des cookies sur notre site Internet pour une durée de deux ans. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment via la politique en matière de cookies au bas de chaque page du site Internet.