Les objets fétiches de Sean Villanueva O’Driscoll

Des vêtements outdoor de qualité vous accompagneront toute une vie. Imaginez un peu le nombre d'aventures que vous vivrez ensemble si vous en prenez soin ! L'alpiniste belge et spécialiste des big walls Sean Villanueva O’Driscoll donne le bon exemple en nous présentant ses « trésors » les plus précieux.

Un thinwhistle

Sean : « Une simple flûte : légère, compacte et puissante. Je l'emporte partout - elle fait véritablement partie de mon matériel d'alpinisme. Je ne me suis encore jamais lancé dans l'ascension d'un big wall sans ma flûte. Lorsque la météo empêche l'ascension et que je suis enfermé dans une petite tente sur la paroi dans le camp de base, cet instrument m'empêche de me focaliser sur l'attente et me permet de profiter, de m'exercer et d'apprendre. Jouer de la flûte m'aide aussi à entrer en contact avec l'instant et fait disparaître les tensions comme la peur, la nervosité et l'impatience. »

Une veste Nano Air Patagonia

Sean : « Une veste efficace, respirante et très confortable. Lors d'expéditions, quand il fait vraiment très froid, je la porte parfois plusieurs jours d'affilée sans la retirer. Manger, dormir, escalader... Cela fait des années que je l'utilise, et ce n'est pas fini. Je l'ai déjà déchirée lors de l'ascension de parois en granit, mais je peux facilement la réparer. Mon conseil : ne gaspillez pas votre argent en achetant des articles bon marché qui s'abîmeront vite, mais optez pour de la qualité qui résistera longtemps. »

>> Bon à savoir ! Patagonia est une marque qui ne se contente pas d'avoir une vision, mais qui s'engage aussi activement pour plus de durabilité.

Un rouleau d'adhésif de réparation

Sean: “Op expeditie gaat er altijd wel iets stuk. Vooral in het geval van een tentzeil of een donsjas is het belangrijk dat je de schade snel kan herstellen. De kleefband die ik het meest gebruik, is gemaakt voor dakwerken: Tescon Invis van het merk Pro Clima. Ideaal voor scheuren in kleding, tentzeilen, stokken, schoenen … want het is heel stevig spul: eens geplakt, komt hij niet meer los. Op mijn Nano Air-jas zitten zeker veertig stukken van deze tape. Allemaal scheuren met een eigen verhaal.”

Een Klean Kanteen 40 Oz wide mouth drinkfles

Sean : « En expédition, on casse toujours quelque chose. S'il s'agit d'une toile de tente ou d'une veste en duvet, il est important de réparer rapidement les dégâts. L'adhésif que j'utilise le plus est destiné aux travaux de toiture : Tescon Invis de la marque Pro Clima. Idéal pour les déchirures dans les vêtements, les toiles de tente, pour réparer les bâtons, les chaussures... C'est très solide : une fois collé, impossible de l'enlever. Vous trouverez facilement 40 morceaux de cet adhésif sur ma veste Nano Air. Et chaque déchirure a son histoire. »

Une gourde Klean Kanteen 1,2 l à grande ouverture

Sean : « Cette gourde est fabriquée en acier inoxydable, sans les désavantages nocifs du plastique et de l'aluminium. Elle est très résistante. Il suffit de la déposer sur le feu pour chauffer de l'eau, en n'oubliant pas d'enlever le bouchon. Remplie d'eau chaude, elle réchauffe agréablement les doigts et les orteils dans le sac de couchage. Elle est tombée à pic en Chine, lorsque nous sommes restés pendant deux semaines à quelque 6 000 m d'altitude sur le Kizil Asker dans le massif du Kokshaal-too avec des températures de -15 °C. Je l'utilise aussi régulièrement comme rouleau de massage pour masser des muscles endoloris. »

Une lampe frontale Petzl Reaktik+

Sean : « Il nous arrive parfois de faire des ascensions pendant 24 à 52 heures sans interruption. Il est alors crucial de pouvoir compter sur une lampe frontale robuste et fiable disposant d’une grande autonomie. La batterie rechargeable de cette lampe est bien pratique. Pas la peine de s'embêter avec des piles ! Quand j'ai entendu parler pour la première fois de la technologie reactive lighting, j'ai pensé que c'était une absurdité. Je me suis dit : "c’est un gadget sans fonctionnalité". En fait, c'est très utile. Durant une ascension nocturne, la lampe adapte automatiquement son faisceau lumineux : large quand on regarde le rocher de près pour bien voir toutes les prises et les formes, et plus concentré, mais puissant quand on regarde au loin, pour bien voir où l'on va. Inutile donc de dégager ses mains pour manipuler un bouton. Idéal ! »

>> Envie d'en apprendre plus sur les aventures de notre Sean Villanueva O’Driscoll national ? Lisez l'interview dans le nouvel A.S.Magazine n° 43 disponible maintenant dans votre magasin A.S.Adventure.

>> Vous avez vous aussi un article outdoor fétiche qui vous accompagne depuis des années ? Immortalisez-le – de préférence en action – et présentez-le avec son histoire sur Facebook ou Instagram.