image link

Offre supplémentaire en ligne : Jack Wolfskin jusqu-à -60 %

Tout ce qu’il faut savoir sur le polaire

Le polaire est l’une de ces matières que presque tout le monde a dans sa garde-robe. Les pulls en polaire rétros sont également de plus en plus populaires au fil des ans. Mais qu’est-ce que le polaire ? Est-il durable ? Nous y avons regardé de plus près.

Qu’est-ce que le polaire ?

Fleece est le mot anglais pour toison. Et c’est exactement ce que vous ressentez quand vous portez un pull en polaire : une grande douceur au toucher. Mais malgré cette sensation naturelle, il s’agit d’un matériau 100 % synthétique. Le polaire est tissé à partir de polyester, qui provient de bouteilles PET recyclées

 

Il est tissé de manière très lâche, avec des fils texturés (légèrement bouclés). Il est ensuite lavé et se rétracte et, enfin, il est rendu rugueux et rasé sur un ou deux côtés. C’est la seule façon d’obtenir cet aspect typique de peau de mouton. La qualité du polaire est généralement exprimée en grammes par mètre carré. Plus le grammage est élevé, plus le tissu est épais, plus le polaire est chaud !er je fleece!

Man breekt zijn tent correct af

Pourquoi le polaire est-il si chaud ?

Le polaire vous tient au chaud en retenant votre chaleur corporelle. Il ralentit la déperdition de chaleur de votre corps, surtout lorsque les températures sont négatives. Le polaire est en réalité conçu pour imiter l’isolation de la laine, mais dans une version plus légère, plus compacte et déperlante.

Le saviez-vous ?

•    L’épaisseur du polaire est souvent exprimée par un nombre : 100 est suffisant pour les régions plus chaudes, 200 est parfait pour un usage quotidien en mi-saison et 300 vous garde au chaud, même si l’hiver est rigoureux.

•    Le polaire ne peut retenir que 1 % de son poids en eau. Il n’est donc jamais trempé. De plus, l’humidité est rapidement évacuée vers la surface : votre polaire retrouve ainsi son pouvoir isolant en un rien de temps. 

 

Les avantages du polaire

Pourquoi tout le monde ou presque a au moins un vêtement en polaire dans sa garde-robe ? Parce que c’est une fantastique matière qui présente de multiples avantages, notamment par rapport aux fibres naturelles comme la laine et le coton :

 

•    Confort : le polaire est léger, chaud, respirant et doux pour la peau. Il ne se froisse pas et reste toujours bien en place grâce à sa coupe élastique.

•    Isolation : dans le système des trois couches, le polaire joue le rôle de couche intermédiaire isolante à porter entre une couche de base thermique et une couche supérieure imperméable. Il retient bien l’air chaud ambiant.

•    Séchage : le polaire sèche en un clin d’œil, contrairement à des matières comme la laine et le coton. En outre, il n’absorbe pas l’eau. Et ce qui ne pénètre pas dans les fibres ne doit donc pas en ressortir !

•    Entretien : le polaire est beaucoup plus facile à entretenir que la laine qui nécessite un peu plus de précautions lors du lavage et du séchage. Il suffit souvent de le laisser aérer. Si vous devez malgré tout laver votre pull, mettez-le sur l’envers et utilisez un Guppyfriend.

•    Volume : un vêtement en polaire est plus compact que la majorité des autres vestes et pulls.

•    Looks : la matière est incroyablement polyvalente, tout est possible : des pulls en polaire aux vestes en passant par les pantalons, gants, couvertures… 

•    Circularité : le polaire est fabriqué à partir de bouteilles PET recyclées. Il est toutefois important d’acheter une pièce de qualité, car il y a moins de risques que de minuscules particules de plastique soient libérées. 

Les inconvénients du polaire

Le polaire semble n’avoir que des avantages. Ne présente-t-il donc aucun inconvénient ? Quelques-uns quand même. Il n’est par exemple pas coupe-vent, mais il existe heureusement une solution pour résoudre ce problème. En ajoutant une membrane coupe-vent entre deux couches de polaire, les fabricants sont tout de même parvenus à concevoir des pulls en polaire coupe-vent. Mais un tel modèle coûte évidemment plus cher.

 

Le polaire n’est pas non plus imperméable, même s’il est déperlant. En d’autres termes, la matière peut résister à quelques gouttes, mais pas à une véritable averse. Après un moment, les propriétés déperlantes diminuent, mais vous pouvez les réactiver avec une lessive spéciale. Enfin, le polaire est également très inflammable. Comme il est suffisamment chaud, éloignez-vous d’un mètre du feu de camp !

Polaire versus laine : que privilégier ?

Lorsqu’il est question d’isolation et de respirabilité, il est difficile de faire mieux que la laine. La matière naturelle est aussi antibactérienne et régule la température. Mais la laine présente également quelques inconvénients majeurs : elle absorbe l’humidité et sèche lentement. Elle est donc très lourde lorsqu’elle est mouillée et convient moins bien pour pratiquer des activités extérieures (lorsqu’il fait humide). De plus, vous ne pouvez pas laver la laine en machine, sauf si celle-ci dispose d’un cycle de lavage spécial laine. Et la laine est généralement assez chère, surtout si vous choisissez un type particulier, comme la laine mérinos.

 

Tout cela a mené au développement du polaire dans les années 1970 : une variante synthétique qui présente les mêmes propriétés isolantes que la laine, mais sans les inconvénients (et sans les moutons). Le polaire vous tient chaud, respire, sèche plus rapidement et est plus doux pour la peau et plus facile à entretenir !


Quels sont les différents types de polaires ?

Le polaire est disponible dans différentes couleurs et tailles et, surtout, dans plusieurs types de matières. Pour ce dernier point, nous distinguons plusieurs possibilités :

 

•    La laine polaire : le polaire classique, le plus connu. Si vous avez un vêtement en polaire dans votre garde-robe, il y a de fortes chances qu’il soit en laine polaire.

•    Le molleton : cette matière est un peu plus épaisse que la laine polaire et est légèrement plus duveteuse que les autres types. 

•    Le polaire sherpa : les boucles du polaire sherpa sont tissées de manière plus grossière, de sorte qu’elles sont plus fournies et plus douces. Le sherpa présente toujours un côté doux et un côté lisse. C’est pourquoi il est souvent utilisé comme doublure de manteaux, par exemple.

 

 

Voici les trois principaux types de polaires :

 

•    Polaire classique : léger et chaud, souvent moins cher.

•    Powerstretch : coupe près du corps et plus confortable quand vous bougez, car le tissu suit vos mouvements.

•    High-loft : meilleur rapport poids/chaleur grâce aux poils « peluche », meilleure isolation.

Man breekt zijn tent correct af

À quoi devez-vous faire attention lorsque vous achetez un vêtement en polaire ?

Grâce à notre guide sur les polaires, nous vous aiderons à faire le bon choix. Avant de commencer, posez-vous les questions suivantes :

 

•    Qu’allez-vous faire avec votre polaire ? La transpiration est plus abondante lors d’un effort intense, et doit donc être évacuée plus rapidement. Choisissez par exemple du polaire offrant d’excellentes propriétés de régulation de l’humidité

•    Quelle est la température idéale du polaire ? Pour les fraîches soirées d’été ou les journées hivernales glaciales : chez A.S.Adventure, vous avez le choix entre des types de polaires légers et lourds

•    Quelles fonctionnalités supplémentaires jugez-vous importantes ? Souhaitez-vous par exemple des fermetures éclair, une capuche ou des ouvertures pour les pouces ?

Le système des trois couches

La règle d’or pour ceux qui aiment prendre l’air : superposer les couches ! Dans nos contrées, le temps peut changer rapidement. Vous marchez sous un soleil radieux quand soudain, il pleut des cordes ! Avec le système des trois couches, vous garderez une température corporelle idéale en toutes circonstances.  Voici la marche à suivre :

 

•    Couche de base : enfilez des sous-vêtements thermiques qui retiennent bien la chaleur corporelle et évacuent efficacement la transpiration

•    Couche isolante : par-dessus, ajoutez une couche bien chaude, comme du polaire.

•    Couche extérieure : une veste imperméable et coupe-vent vous protégera de la neige, de la pluie et du vent et vous gardera au sec et au chaud.

 

Adaptez votre tenue au fur et à mesure que la température augmente ou diminue. Vous avez trop chaud ? Enlevez la couche intermédiaire. Il commence à pleuvoir ? Enfilez votre veste imperméable et continuez votre chemin ! 

Le polaire est-il bon pour l’environnement ?

Le polaire est fabriqué à partir de bouteilles PET recyclées. C’est une bonne nouvelle pour chaque aventurier soucieux de l’environnement, non ? 

 

Chaque médaille a toutefois son revers : notre coordinatrice durabilité Claudia vous explique ce dont il vaut mieux tenir compte. Chaque fois que vous lavez votre polaire, de minuscules particules de plastique (microplastiques) sont libérées par les fibres de polyester. Cela se produit d’ailleurs aussi lorsque vous portez simplement votre polaire ou d’autres vêtements en polyester. Une grande quantité de « plastique » est dès lors en suspension dans l’air de votre maison ! Lorsque vous lavez vos vêtements, ces microplastiques passent dans votre lave-linge avant de finir dans les cours d’eau, puis dans l’océan et d’impacter également tous les animaux et organismes marins !

Faut-il paniquer ?

Non, pas du tout ! Vous pouvez prendre certaines initiatives pour minimiser le risque de pollution :

 

•    Plus votre polaire est de qualité, mieux c’est. Quand vous achetez du polaire, veillez donc toujours à choisir une bonne marque soucieuse de l’environnement et qui s’engage activement à limiter la libération des microparticules de plastique.

•    Évitez de laver trop souvent votre polaire. Il suffit généralement de l’aérer sur un portemanteau ou une corde à linge. Si vous optez malgré tout pour un lavage en machine, nettoyez régulièrement le filtre de celle-ci et utilisez un Guppyfriend : un sac à linge qui retient jusqu’à 99 % des microparticules de plastique. Autre avantage : votre polaire s’use moins vite !

 

Saviez-vous que les marques vendues dans nos magasins cherchent à limiter l’impact environnemental des polaires ? Les marques se concertent lors de conférences organisées dans le cadre de salons dédiés aux sports de plein air. Elles discutent aussi en vue d’améliorer la production de polaire au sein de l’European Outdoor Group


Comment laver votre polaire ?

Le polaire est constitué entièrement de fibres synthétiques. Les consignes d’entretien pour votre pull en laine ne s’appliquent donc pas à votre polaire synthétique préférée. Voici quelques conseils :

 

•    Retournez votre polaire avant de la mettre en machine afin de limiter l’usure.

•    Utilisez un Guppyfriend : un sac à linge spécial, qui capture 99 % des microfibres libérées lors de la lessive.

•    Évitez de laver trop souvent votre polaire. Il suffit de la laisser s’aérer un peu devant une fenêtre ouverte. Cela fonctionne à merveille.

•    Au bout d’un moment, et surtout après quelques lavages, l’imperméabilité de la couche extérieure de votre polaire diminue. Pour la réactiver, lavez-la d’abord avec Nikwax Tech Wash, puis avec Nikwax Polar Proof.


Que faire de ma polaire quand elle est usée ?

Vous avez vécu de nombreuses aventures avec votre polaire, mais vous devez maintenant la remplacer ? Ne la jetez pas : déposez-la dans une boîte de recyclage dans votre magasin A.S.Adventure préféré. Nous veillerons ensuite à ce qu’elle soit transformée en matière première pour créer un nouveau produit. Le cycle de vie de votre polaire est donc loin d’être fini !


Encore plus d’inspiration

Paramétrage des cookies pour une meilleure expérience en ligne avec A.S.Adventure

Pour vous garantir la meilleure expérience en ligne, A.S.Adventure utilise des cookies marketing, analytiques et fonctionnels (et des technologies similaires). Pour plus d'informations, nous vous renvoyons également à notre cookie policy. Sur nos sites, des tiers placent parfois des cookies de suivi pour vous montrer des publicités personnalisées en dehors du site web d'A.S.Adventure. En outre, des cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En sélectionnant « accepter les cookies », vous acceptez cette option. Pour ne pas avoir à vous poser la même question à chaque fois, nous enregistrons vos préférences concernant l’utilisation des cookies sur notre site Internet pour une durée de deux ans. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment via la politique en matière de cookies au bas de chaque page du site Internet.